Permettons aux entreprises de continuer à apporter des solutions !

Permettons aux entreprises de continuer à apporter des solutions !

L’UWE ne peut que regretter tant les perturbations pour les entreprises et leur personnel que l’origine de la manifestation nationale organisée ce lundi.

Nos entreprises vivent depuis plus de deux ans un contexte extrêmement pénalisant pour leurs activités et leur personnel. Les crises se succèdent et portent gravement atteinte non seulement à leur compétitivité mais aussi simplement à leur fonctionnement de base (problèmes d’approvisionnement, pénurie de main d’œuvre, coût de l’énergie, inflation…). Pour certains de ces sujets, les crises sont venues renforcer des difficultés récurrentes antérieures.

Dans ce contexte de fragilisation de notre tissu économique, les entreprises ne peuvent qu’être interpellées par les pressions supplémentaires issues du monde syndical.

Olivier de Wasseige, Administrateur délégué de l’UWE, précise : « La manifestation syndicale de ce lundi s’accompagne d’arrêts de travail dans de nombreuses entreprises (jusqu’à 60% d’absence du personnel dans certains cas) et entraîne donc des pertes de production qui viennent affecter durement et inutilement des entreprises déjà impactées par les conséquences des multiples crises ».

L’Union Wallonne des Entreprises est très attentive à la situation des ménages en difficulté et à la question du pouvoir d’achat, notamment des travailleurs aux revenus les plus faibles. Elle s’est exprimée maintes fois pour que ceux-ci soient revalorisés sans surcoût patronal, ce qui lui semble parfaitement envisageable vu le niveau de charges imposé aux employeurs.

Cette question centrale pour de nombreux ménages doit toutefois être abordée en prenant en compte tant les dispositifs existants dans notre pays (et qui protègent déjà mécaniquement les travailleurs mieux qu’ailleurs) que l’absolue nécessité de préserver le positionnement et la viabilité de nos entreprises face à la concurrence étrangère.

Le climat social est un élément clé de ce positionnement et dès lors de l’attractivité de nos entreprises et de notre territoire. Le dégrader par des actions inopportunes à répétition entame gravement la confiance des investisseurs, la détermination de nos entrepreneurs et la motivation de nombre de nos travailleurs. Car, en effet, il nous revient que ces actions menées « au nom des travailleurs » suscitent la lassitude et l’incompréhension chez nombre d’entre eux.

L’UWE rappelle qu’un tissu économique qui fonctionne bien est le socle d’une société qui peut assumer ses objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux. Et Olivier de Wasseige de préciser : « Ce sont nos entreprises qui créent de l’emploi et de la valeur, alors ne scions pas la branche sur laquelle nous sommes assis et permettons à nos entreprises de continuer à apporter des solutions ! »

 

A propos de l'auteur

Benoît MINET

Responsable Communication