Mémorandum UWE – L’HEPTATHLON 2024 : 7 X 7 mesures pour une Wallonie qui gagne !

Mémorandum UWE – L’HEPTATHLON 2024 : 7 X 7 mesures pour une Wallonie qui gagne !

En choisissant pour son mémorandum l’analogie avec le monde du sport, l’UWE a placé la barre haut, y compris pour elle. L’UWE est sur le terrain, pas dans les tribunes ou devant son téléviseur.

Le sport, même individuel, est un travail d’équipe et c’est la qualité de la préparation ainsi que la combinaison des expertises des différents spécialistes dans l’encadrement de l’athlète qui conditionne les résultats, les performances, les records. Une médaille est l’aboutissement de tout un processus dans lequel chacun doit s’impliquer et tirer dans la même direction, de l’entrainement aux qualifications, des éliminatoires à la finale. L’UWE ambitionne de faire gagner la Wallonie. Avec tous les acteurs qui peuvent et veulent y contribuer !

A quelques longueurs du scrutin régional, l’UWE  veut s’associer aux futurs gouvernements pour générer une dynamique gagnante, qu’elle a choisi d’illustrer par les valeurs portées par l’heptathlon : polyvalence, ambition, fierté, amélioration, fair-play, dépassement de soi et endurance. Comme le souligne Olivier de Wasseige, CEO de l’UWE, «Chaque composante de la société civile doit assumer sa part de responsabilité. Celle du monde de l’entreprise est de contribuer à un développement qui permettra aux générations futures de continuer à prospérer, dans un environnement préservé. La responsabilité des élus sera de nous y aider en créant un contexte favorable.»

Sept défis sont prioritaires pour répondre aux grands défis actuels et futurs. Sept chantiers à mener de front : des compétences en adéquation avec les besoins, un climat social apaisé, une gouvernance performante, le déploiement économique, la digitalisation et l’intelligence artificielle, une économie bas carbone et un cadre de vie de qualité.

Chacun de ces chantiers se décline en 7 mesures. L’UWE en a placé systématiquement 3 sur le podium.

  • Pour une Wallonie innovante, il faut investir dans les talents de demain, en visant un enseignement d’excellence, en boostant les filières technologiques et scientifiques pour une Wallonie innovante et enfin en satisfaisant un maximum d’emplois vacants.
  • Un climat social sain pour un développement économique durable signifie qu’il est nécessaire de dégager un consensus sur l’amélioration du climat social, de se mettre d’accord sur une feuille de route socio-économique pour la Wallonie et aussi de garantir le droit de travailler.
  • Pour une gouvernance publique orientée «résultats»,  il est prioritaire d’augmenter la qualité du travail législatif, de développer une approche «client» et également de simplifier le paysage des structures publiques et optimiser leur fonctionnement.
  • Une économie centrée sur l’entreprise ambitieuse et responsable ! Derrière le slogan se cache la nécessité de donner un nouveau souffle à la politique industrielle, de cibler les créateurs d’entreprise ambitieux et les entreprises à potentiel de croissance ou encore de déployer les nouvelles filières économiques
  • La digitalisation, une nécessité et une opportunité. L’actualité nous rappelle tous les jours l’urgence absolue que représente ce défi. Au niveau wallon, cela se traduit dans la poursuite de la mise en œuvre du plan «Digital Wallonia», dans le fait de rendre toutes les entreprises wallonnes «4.0 compatibles», mais aussi dans le fait de doubler la taille du secteur des entreprises actives dans le numérique.
  • Assurer la transition énergétique tout en préservant la compétitivité des entreprises, c’est définir et mettre en œuvre une vision énergétique, inscrire la Wallonie dans la transition énergétique et préserver la compétitivité des entreprises.
  • Un territoire bien géré, un environnement préservé, une mobilité optimale. Impossible d’y arriver sans répondre aux besoins territoriaux du développement économique, sans faire du permis d’environnement un véritable outil de développement durable et sans miser sur l’innovation dans le secteur des transports et de la mobilité.

L’UWE a également identifié, parmi les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies, ceux auxquels nos mesures pourraient contribuer.

En inscrivant la Wallonie dans une dynamique courageuse, confiante et audacieuse, l’UWE travaille pour une économie forte, prospère et durable, en phase avec les besoins et les attentes de la société et capable de répondre aux grands défis actuels et futurs. La mise en œuvre de ces mesures permettra d’évoluer dans un climat social apaisé, où la volonté d’entreprendre sera valorisée et développée. Elle permettra que toutes les entreprises se sentent soutenues quelle que soit leur taille (grandes, moyennes, petites, très petites, et startups), qu’elles aient envie d’oser et de grandir, qu’elles trouvent les compétences nécessaires à relever leurs défis et à contribuer au bien-être de la Région, qu’elles disposent d’une énergie disponible et abordable, qu’elles contribuent à préserver un environnement de qualité et enfin qu’elles trouvent en l’administration un partenaire efficace et engageant.

Pour son président Jacques Crahay, «il est clair que l’UWE ambitionne une Wallonie où les investisseurs étrangers sont séduits par nos atouts, où les structures publiques sont rationnelles et lisibles, où les centres de décision et de R&D des firmes étrangères ont envie de s’installer et de s’ancrer, où l’innovation et la digitalisation sont boostées, où l’industrie prend la place qu’elle mérite et où les autorités soutiennent et valorisent les initiatives des entreprises qui contribuent à relever les défis du futur (économie circulaire, économie de la fonctionnalité, etc.)».

OSONS ! Montrons nos succès ! Ayons de l’ambition ! Soyons fiers de notre région ! Soyons confiants.

L’intégralité du mémorandum de l’UWE est consultable en ligne sur  heptathlon2024.be
Vous pouvez également le consulter sous format PDF interactif (e-book) en cliquant ICI.