Les Conventions Carbone : un partenariat ambitieux pour un avenir durable

Les Conventions Carbone : un partenariat ambitieux pour un avenir durable

Le Gouvernement wallon a approuvé, en 3e lecture, le cadre législatif relatif aux conventions carbone. Cette étape était attendue et nécessaire puisqu’elle permet la signature des conventions carbone entre les entreprises, regroupées en communautés carbone, et la Région wallonne. L’objectif de ces conventions : accompagner et soutenir les entreprises wallonnes vers la neutralité carbone en 2050.

Pour rappel, les « conventions carbone » assurent la continuité des accords volontaires – appelés précédemment « accords de branche » –, c’est-à-dire les contrats entre la Région wallonne et les entreprises dans lesquels ces dernières s’engagent, depuis 2002, à :

  • Améliorer de façon ambitieuse et durable leur efficacité énergétique ;
  • Réduire leurs émissions de CO2 ;
  • Augmenter la part des énergies renouvelables.

Une des nouveautés de ces conventions carbone : le concept de « communautés carbone ». Une communauté peut regrouper des entreprises qui se situent dans un périmètre géographique ou qui sont organisées par chaîne de valeur ou encore par secteur d’activités. C’est une excellente disposition.

En s’engageant dans ces conventions carbone, les entreprises bénéficient de réductions partielles sur certaines surcharges de leurs factures d’énergie, de subsides pour réaliser leurs audits énergétiques et d’accès à des outils de financement spécifiques.

Ce mécanisme est positif, mais cela n’exonère pas les autorités d’œuvrer à résorber le déficit concurrentiel que vivent nos entreprises en matière de coût de l’électricité, à favoriser l’action en activant une politique de permis plus rapide et plus agile, et à construire un cadre d’incitants financiers à la hauteur des ambitions que la Wallonie s’est fixées.

Quelles sont les prochaines étapes ?  Les premières conventions carbone sont en cours d’élaboration et seront soumises à enquête publique dans les prochaines semaines, avant la signature officielle entre les représentants d’une communauté carbone et du Gouvernement wallon.

Pour Cécile Neven, CEO de l’Union Wallonne des Entreprises : « L’engagement volontaire des entreprises dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la promotion des énergies renouvelables est de longue date. Avec ces accords, les entreprises pourront continuer à contribuer activement à la construction d’un avenir plus durable pour tous, en accélérant la transition vers une économie bas carbone en Wallonie ».

A propos de l'auteur