Focus sur la Commission RSE de l’UWE…

Focus sur la Commission RSE de l’UWE…

Dans la cadre de la refonte complète de sa gouvernance, du renouvellement de ses instances et de sa volonté de modernisation, l’Union Wallonne des Entreprises (UWE) est heureuse de lancer une toute nouvelle Commission dédiée à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Sujet plus que dans l’air du temps, la RSE est la transposition des principes transversaux du Développement Durable aux entreprises.

Véritable espace de discussion, la nouvelle Commission RSE, présidée par Pascal LEGLISE (Carrefour Belgium), visera à alimenter les réflexions, au sein de l’UWE, en matière de Développement Durable pour les entreprises wallonnes. Il conviendra d’y débattre de manière proactive des législations à venir et de la manière dont les entreprises intègrent les concepts et des initiatives régionale, fédérale et internationale sur ce sujet. Les innovations en la matière feront l’objet d’une attention toute particulière car elles sont source de création de valeurs durables. Elles seront suivies et encouragées au sein de notre réseau d’entreprises.

 

Présentation de la nouvelle Commission RSE par son Président, Pascal LEGLISE (Carrefour Belgium) :

Le rôle de la Commission se déclinera en 3 axes :

1. La veille :
  • La Commission assurera, pour tous nos secteurs d’activité, une veille informative globale sur de nombreux sujets relatifs à la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Pour se faire, elle ne manquera pas de s’appuyer sur un groupe d’experts externes pour nourrir véritablement ses membres en ressources.
  • Elle abordera les aspects législatifs existants ou en cours d’élaboration, qu’ils se situent au niveau politique européen, national ou régional (Due Diligence, Taxonomie, Reporting extra-financier, Réduction des inégalités, Gouvernance, …), et tentera de faire des liens éventuels avec les travaux des autres commissions thématiques de l’UWE qui aborderont des sujets transversaux.
  • La Commission veillera tout particulièrement à l’écoute des parties prenantes (société civile, ONG, …). Elle s’efforcera d’observer les initiatives prises dans les pays étrangers et de suivre les sujets portés par des institutions internationales (ONU, COP26, …).
2. Le service à nos membres :
  • Afin d’aider l’UWE à établir des avis clairs et pertinents, la Commission veillera à rassembler et structurer les positionnements, mais aussi les préoccupations, des membres par rapport aux règlementations en vigueur et à venir. Elle privilégiera les tours de table et l’approche secteur par secteur.
  • La Commission fonctionnera tel un véritable réseau pour entendre d’abord et relayer ensuite, au nom de l’Union Wallonne de Entreprises, les priorités RSE identifiées comme légitimes tant pour les PME-TPE que pour les grands groupes ou les fédérations sectorielles.
  • Parallèlement à ses travaux, la Commission pourra proposer à l’Union Wallonne des Entreprises, via son Conseiller RSE, d’organiser des moments d’information ou de formation via l’organisation de séminaires/webinaires thématiques particuliers. Ceux-ci auront également pour vocation de mieux promouvoir encore les initiatives à impacts déjà portées par les entreprises et les secteurs.
3. L’innovation :
  • La Commission accordera une place toute particulière à l’innovation créatrice de valeurs durables (recyclage, économie circulaire, …). Elle privilégiera les réflexions qui permettent de :
    • Faire plus de liens entre les grands prescripteurs internationaux et les PME wallonnes
    • Être plus fort et compétitif en favorisant l’ancrage local, tout en visant l’international
  • La Commission s’appuiera enfin sur les orientations issues du processus participatif « Odyssée 2068 » : elle y puisera dans les idées nouvelles et les premiers jalons d‘innovation (économie, social, environnement, gouvernance et partenariats) identifiés jusqu’à présent au sein du projet.

Méthodologie

La mise en place de cette toute nouvelle Commission nécessitera pour ses membres et ses organisateurs :

  • Une écoute et une analyse attentives des attentes des parties prenantes, de la société civile wallonne, belge et européenne….
  • Une bonne connaissance des acteurs institutionnels actifs sur le territoire
  • Une prise en compte pertinente des sujets et des enjeux relatifs à la RSE qui concernent la sphère des entreprises
  • Un usage partagé d’un vocabulaire commun « RSE »

D’ailleurs, nous proposerons à nos membres de nous baser sur la définition de la RSE selon la Commission du Développement Durable pour le cadre de référence de la Belgique en 2006) :

La RSE est le processus d’amélioration dans le cadre duquel les entreprises intègrent de manière volontaire, systématique et cohérente des considérations d’ordre sociales, environnementales et économiques dans leur gestion, en concertation avec leurs parties prenantes.

Organisation pratique

L’objectif de la Commission RSE est bien entendu d’être transversal. Elle pourra dès lors s’inspirer des travaux des autres Commissions de l’UWE pour alimenter sa démarche et inversement.

Réservée exclusivement aux membres de l’UWE, elle travaillera selon la même approche méthodologique que les autres Commissions de l’UWE (philosophie, fréquence, rapport, outils, …) :

  • Préparation des réunions à l’avance via partage de documents et de ressources préparatoires
  • Organisation de 6 réunions maximum par an (6 sont d’ores et déjà planifiées en 2022 : 08/02, 29/03, 19/04, 14/06, 20/09 & 08/11)
  • Discussions et échanges en continu hors réunions

La Commission souhaite enfin assurer un maximum d’échanges qualitatifs entre ses membres de manière conviviale, constructive et transparente.

Si, en tant que membre de l’UWE, vous souhaitez participer à cette Commission ou si vous pensez qu’un expert en ces matières dans votre entreprise pourrait être intéressé, inscrivez-vous via le bouton ci-dessous…

 

Je souhaite participer à cette Commission !

Afin d’améliorer son fonctionnement et son agilité, l’Union Wallonne des Entreprises a entamé il y a quelques mois une refonte complète de sa gouvernance. Cette réforme a déjà permis à l’UWE de renouveler ses instances (Conseil d’Administration, Conseil Stratégique et Conseil des Fédérations) et les modalités de fonctionnement de celles-ci. Dans le cadre de la poursuite de ce travail de modernisation, l’UWE a souhaité également réorganiser les structures dans lesquelles s’organise le travail avec les membres autour de considérations techniques spécifiques. En effet, depuis de très nombreuses années, l’UWE organise des groupes de travail (GT) destinés à faire remonter l’avis des membres sur des sujets d’actualité mais aussi à informer ceux-ci sur les évolutions attendues dans les matières intersectorielles régionales. Avec les évolutions rapides de notre société, certains de ces GT n’apparaissaient plus pertinents et d’autres sujets importants n’y avaient pas leur place. C’est pourquoi l’UWE a lancé ses 6 nouvelles Commissions thématiques. Certaines succèdent naturellement à des groupes de travail existants, d’autres sont nouvelles. Dans les 6 cas, les méthodes d’animation et de fonctionnement des Commissions seront nouvelles et harmonisées. Chaque Commission sera pilotée par un(e) Président(e) issu(e) d’une entreprise.

 

A propos de l'auteur

Benoît MINET

Conseiller RSE et Chargé de Communication