« Wallonia Wonder Women » – Le numérique : aussi pour les femmes !

« Wallonia Wonder Women » – Le numérique : aussi pour les femmes !

La campagne «Wallonia Wonder Women» est une initiative de Digital Wallonia pour encourager les jeunes femmes à choisir des études et des carrières scientifiques, et plus particulièrement numériques.

On parle tous les jours du numérique. Entre autres parce que c’est un domaine porteur d’emplois. Des carrières pour les hommes… et pour les femmes ! Mais les clichés sont tenaces : les femmes sont trois fois moins nombreuses que les hommes à faire carrière dans le numérique.

Femmes et numérique : le désamour

50.000 : c’est le nombre estimé d’emplois qui seront créés en Belgique grâce à la transformation numérique d’ici 2020 (source SPF Economie 2016). Malheureusement, les femmes risquent de passer à côté de ces carrières, car elles ne représentent que :

  • 12 % des ingénieurs diplômés STEM (sciences, technologies, ingénieur et mathématiques) en Belgique, contre 22% en moyenne en Europe … et très loin derrière les 45% de l’Estonie (source Eurostat, 2016).
  • 13% des entrepreneurs dans les métiers du numérique en Wallonie, contre 30% en moyenne dans les autres types d’activités. (source AEI, 2016)
  • 23% des jeunes qui s’initient au codage (source Coder Dojo, 2017-2018).

Le numérique : un truc cool… pour les filles moins de 14 ans

Dans la plupart des pays, l’intérêt des jeunes filles pour les disciplines scientifiques et techniques régresse à partir de 15 ou 16 ans. En Belgique, dès 14 ans (source KRC Research et Microsoft, 2017). Pourquoi ? Le manque d’expérience pratique est avancé, comme la crainte de ne pas être à la hauteur par rapport aux garçons. Les profs, du fait qu’ils sont en majorité masculins, confirment cette perception générale.

Douze «Wallonia Wonder Women» pour combattre les clichés

Plusieurs initiatives sont déjà mises sur pied pour renverser ces tendances, comme des ateliers de codage sur base ludique. Mais on s’aperçoit que les clichés restent tenaces ; les jeunes filles ont encore du mal à imaginer ce que signifie « travailler dans le numérique » quand on est une femme.

C’est l’ambition de la campagne «Wallonia Wonder Women» : proposer 12 témoignages de rôles-modèles forts afin de susciter l’identification et l’intérêt des jeunes filles pour ce type de carrières.

Laurence, Camille, Stéphanie, Valérie, Myrto, Zoé, Coralie, Julie, Solenn, Camille, Wahiba et Anne-Sarah travaillent chacune dans le numérique. Entrepreneure, journaliste, développeuse, éditrice, analyste, designeuse… elles expliquent de manière authentique leur parcours et leur job au quotidien, dans des vidéos postées sur les réseaux sociaux durant cet automne, au rythme d’une par semaine.

Pensée et mise en oeuvre par l’agence Hungry Minds, la campagne «Wallonia Wonder Women» présente aussi les formations de l’enseignement supérieur dans le domaine du numérique et les initiatives existantes en Wallonie dans ce domaine.

Plus d’infos sur www.digitalwallonia.be/women