ObyO : une application wallonne pour revendre et faire reconditionner son smartphone en un clic

ObyO : une application wallonne pour revendre et faire reconditionner son smartphone en un clic

10 millions de smartphones dorment dans les tiroirs, c’est beaucoup trop ! Chiffre encore plus dérangeant : dans 85% des cas, les Belges changent de smartphone alors que l’ancien est toujours fonctionnel ! Cela représente 1.700.000 smartphones venant encombrer nos tiroirs chaque année alors qu’ils pourraient encore être utilisés.

Cette situation méritait une solution qui soit capable d’inverser la tendance tout en mettant la priorité sur l’impact environnemental et social local. C’est pourquoi l’Union Wallonne des Entreprises soutient le projet « ObyO », une application qui vous permet de revendre votre smartphone de manière simple et rapide. A l’heure actuelle, l’application a déjà été téléchargée 15.000 fois sur les stores et l’entreprise annonce avoir racheté plus de 500 smartphones pour un prix moyen de rachat de 175 euros !

En pratique

Vous pouvez télécharger gratuitement l’app ObyO sur votre smartphone (App Store/Google Play) et découvrir sa valeur en une minute. Si cela vous satisfait au niveau du prix, vous sélectionnez le mode d’expédition, vous imprimez le label reçu par email et vous pouvez alors expédier votre smartphone en toute sécurité. Dès réception dans les ateliers d’Obyo, dans le Brabant wallon, la valeur est confirmée et le paiement est effectué. Afin de simplifier le processus, l’entreprise a conclu un partenariat logistique de confiance qui permet à l’utilisateur de revendre son smartphone littéralement depuis son canapé.

Ce projet contribue sans nul doute aux ambitions affichées de la Wallonie en termes d’économie circulaire puisqu’avec ObyO, vous avez la garantie que votre appareil sera reconditionné en Belgique et contribuera à créer de l’emploi local.

Alors qu’attendez-vous pour ouvrir vos tiroirs ?

ObyO : une application wallonne pour revendre et faire reconditionner son smartphone en un clic

A propos de l'auteur

Benoît MINET

Responsable Communication