Le secteur de la construction envoie un message fort aux jeunes : de nombreux jobs attrayants et bien payés à la clé !

Le secteur de la construction envoie un message fort aux jeunes : de nombreux jobs attrayants et bien payés à la clé !

Le secteur de la construction se lance, avec l’appui du Ministre wallon de l’Économie, de l’Emploi et de la Formation Pierre-Yves Jeholet, dans une campagne à travers les réseaux sociaux pour valoriser l’image de ses métiers auprès des jeunes…

D’ici 2024, plus de 6 000 travailleurs supplémentaires seront nécessaires dans la construction wallonne. La hausse de l’activité s’accompagne logiquement d’une demande croissante de main-d’œuvre qualifiée (employés et ouvriers) par les entreprises de la construction. Beaucoup de métiers du secteur sont déjà en situation critique. Près de 5.000 postes sont non-pourvus dans la construction wallonne, c’est-à-dire un taux record de 8% d’emplois vacants. Dans certains segments de la construction (notamment les grands travaux), le pourcentage de postes à pourvoir dépasse largement les 10%. Ce sont autant d’opportunités de carrières !

En plus des trois mesures anti-pénuries du Ministre Jeholet (Coup de Poing Pénurie, Incitant+, nouveau PFI), la CCW renforce sa collaboration avec le Gouvernement Wallon et le FOREm par une enquête auprès de ses affiliés pour approfondir la connaissance sur les besoins de main d’œuvre et par le lancement d’une campagne destinée aux jeunes.

Le secteur de la construction lance donc une campagne de valorisation et de promotion de des métiers de la construction auprès des jeunes, notamment via les réseaux sociaux, et en synergie avec Worldskills Belgium, les fonds sectoriels (Constructiv, Volta, Cefora), ainsi que les opérateurs de formation Forem et IFAPME. Cette campagne, soutenue par la Wallonie et qui vise les 15-25 ans intéressés par ces métiers, présentera les nombreux avantages et évolutions des métiers de la construction pour les amener vers un portail virtuel (www.jeconstruismonavenir.be) qui les orientera de façon personnalisée, soit vers un emploi, soit vers une formation.

La CCW tient ainsi à faire savoir combien les métiers de la construction sont épanouissants, concrets, conviviaux, variés, ouverts aux nouvelles technologies et offrent de belles perspectives de carrière ainsi qu’un salaire très attractif.