« L’activité économique en Wallonie se stabilise… et les défis subsistent » : le Point Conjoncturel #43 de l’UWE vient de paraître…

« L’activité économique en Wallonie se stabilise… et les défis subsistent » : le Point Conjoncturel #43 de l’UWE vient de paraître…

Selon les résultats de l’enquête conjoncturelle menée par l’UWE auprès des entrepreneurs wallons, l’activité économique montre des signes de stabilisation. Si ces perspectives étaient attendues, compte tenu du contexte international dégradé et des politiques monétaires restrictives, cette situation met deux enjeux en exergue. Premièrement, il faut absolument éviter un ralentissement de l’action publique dans le contexte préélectoral qui s’annonce, ce serait délétère pour l’économie régionale. Deuxièmement, des réformes structurelles d’envergure sont indispensables, elles doivent être à l’agenda du prochain gouvernement régional.

Des résultats attendus, mais interpellants

Les anticipations des patrons wallons s’inscrivent dans un contexte économique international dégradé, caractérisé par une activité manufacturière qui peine à se redresser dans les pays occidentaux et un secteur des services qui commence à montrer de sérieux signes de faiblesse. Si les exportations wallonnes avaient déjà marqué une contraction importante sur le début de l’année (- 9,3% sur les 6 premiers mois), les perspectives restent défavorables pour les prochains mois.

L’inflation au cœur des enjeux

Bien qu’en diminution depuis quelques mois en Belgique, l’inflation sous-jacente reste à un niveau élevé (6 % en novembre), et la tendance est similaire en Zone Euro. Logiquement, une détente de la politique monétaire reste assez improbable à court terme.

Cependant, et en dépit des taux d’intérêt relativement élevés, les investissements des entreprises wallonnes semblent résister. Cette situation trouve son explication dans l’impossibilité pour les entrepreneurs wallons de repousser indéfiniment leurs investissements.

Les intentions d’embauche résistent également

Les perspectives d’engagement montrent une relative résilience en Wallonie. Les raisons sont simples : de nombreux postes restent toujours non pourvus (plus de 40.000), et nombre d’entreprises choisissent de conserver leur personnel, malgré une demande en baisse, pour s’épargner les aléas des procédures de recrutement.

Deux enjeux en filigrane

Cette conjoncture morose s’impose aux entrepreneurs, ils trouveront les solutions pour y faire face. C’est bien là leur métier. Mais pour relever ce défi, ils auront besoin de l’assurance de la part des autorités, régionales comme fédérales, que leur cadre va s’améliorer.

À court terme, cela signifie que l’action des différents gouvernements devra se poursuivre pleinement jusqu’au 9 juin. Tout ralentissement de l’action publique, phénomène fréquent en période (pré)électorale, serait extrêmement dommageable pour les entreprises, les emplois et la transition de notre société.

À moyen terme, il sera nécessaire de concevoir et de mener les politiques structurelles dont la Wallonie, et plus largement la Belgique, ont cruellement besoin. L’UWE en a dressé les contours dans son mémorandum :

  • Mobiliser nos talents pour une vision commune ;
  • Investir dans la capacité des entreprises à opérer la transition ;
  • Au travers d’une politique industrielle ambitieuse, augmenter l’impact industriel local grâce à la recherche et à l’innovation ;
  • Repenser l’action publique en Wallonie et en améliorer l’efficience.

Face à ces défis, Cécile Neven, CEO de l’Union Wallonne des Entreprises, souligne : « Le contexte économique actuel ne permet aucun relâchement. Des dossiers cruciaux pour notre avenir restent à faire aboutir, comme la réforme de l’accompagnement adapté des demandeurs d’emploi, la réforme du Permis d’environnement, la réforme des aides à l’investissement, etc. Notre message est clair : La Wallonie ne peut se permettre un ralentissement de l’action publique ».

« L'activité économique en Wallonie se stabilise… et les défis subsistent » : le Point Conjoncturel #43 de l’UWE vient de paraître…

Le 43e Point Conjoncturel de l’UWE est disponible au format 100% numérique !

Merci à Belfius et à CBC Banque & Assurance pour leur soutien précieux à l’occasion de cette nouvelle édition du Point Conjoncturel !

« L'activité économique en Wallonie se stabilise… et les défis subsistent » : le Point Conjoncturel #43 de l’UWE vient de paraître…

A propos de l'auteur