Ré-Action : un des chaînons manquants pour soutenir toutes les entreprises wallonnes !

Ré-Action : un des chaînons manquants pour soutenir toutes les entreprises wallonnes !

L’UWE se félicite de la décision du gouvernement wallon de doter la Sogepa d’un nouveau programme d’accompagnement économique et financier, «Ré-Action».

Selon une étude menée début avril 2020 par les fédérations patronales (UWE, Beci, Voka, Unizo) et soutenue par l’ERMG (l’Economic Risk Management Group), la FEB et la BNB, les risques de faillites suite à la crise du coronavirus restent plus importants dans les petites structures, moins armées pour faire face aux difficultés. Et ce sont de surcroît celles qui ont enregistré la baisse d’activité la plus importante. Début mai 2020, la même enquête menée auprès de plus de 4.200 entreprises révélait que 9% des entités interrogées rapportaient un risque de faillite «probable» ou «très probable».

Dans ce contexte, le Ministre de l’Économie wallon, Willy BORSUS a souhaité que ces petites structures en retournement soient mieux épaulées. C’est pourquoi il a confié à la SOGEPA la mission de coordination de ce nouveau dispositif en étroite collaboration avec les Chambres de Commerce du Luxembourg belge et du Brabant Wallon (CCILB et CCIBW) qui couvriront l’ensemble du territoire de la Wallonie. Avec «Ré-Action», la SOGEPA complète sa chaîne de valeurs du soutien au retournement et à l’anticipation des entreprises de toute taille. Ce programme est destiné aux entreprises de moins de 10 personnes qui traversent une période de difficultés passagères en raison de la crise du coronavirus et comprend une phase d’accompagnement suivie d’une phase d’intervention financière.

Un vide est donc comblé : «Ré-Action» vient compléter fort opportunément l’arsenal des mesures wallonnes de soutien aux entreprises, en ciblant les plus petites d’entre elles qui connaissent de grandes difficultés.

Plus d’infos sur www.sogepa.be

A propos de l'auteur

Yves-Etienne MASSART

Marketing & Communication Manager