Point Conjoncturel de l’UWE : « Le ralentissement se poursuit encore ! »

Point Conjoncturel de l’UWE : « Le ralentissement se poursuit encore ! »

Le ralentissement économique s’est encore poursuivi durant le premier semestre 2019, en Europe tout comme en Wallonie, c’est le principal constat du point conjoncturel semestriel de l’UWE.

a croissance en 2019 devrait se rapprocher de 1% tant dans la Zone Euro qu’en Belgique et en Wallonie, en raison d’un manque général de confiance des entreprises et des consommateurs. Le marché du travail se porte encore bien, mais commence à montrer quelques signes d’affaiblissement. Le temps presse et la Wallonie a besoin de réformes structurelles bénéficiant à la création d’emplois et de valeur ajoutée pour enfin donner l’impulsion nécessaire à une réel décollage wallon.

Principale cause du ralentissement : un commerce international en berne, qui impacte fortement l’industrie européenne. Guerres commerciales, protectionnisme, incertitudes sur le Brexit, les freins ne manquent pas. Nous sommes cependant encore loin d’une récession mais beaucoup de clignotants sont déjà à l’orange. Dans ce contexte, la Belgique affiche peu de dynamisme. Au niveau des incertitudes, l’immobilisme politique au niveau Fédéral ajoute une couche dans l’inertie belge.

En dépit d’une croissance de l’emploi, certes un peu moins soutenue mais toujours présente, les ménages belges vont rester prudents dans leur consommation et augmenter leur taux d’épargne. La croissance belge sera faible comme celle de la Zone Euro et devrait se situer aux alentours de 1,2% pour 2019 et 2020.

Les chefs d’entreprise wallons de plus en plus pessimistes !

L’économie wallonne est évidemment très tributaire de l’évolution économique nationale et internationale, y compris en matière de risques. L’UWE le constate clairement dans son enquête : l’activité a ralenti durant les 6 derniers mois, tout comme les exportations, les embauches et les investissements. Les entrepreneurs wallons ne voient pas le futur sous les meilleurs auspices. Les perspectives d’activité des entreprises annoncent encore une légère dégradation de la santé économique wallonne pour les six prochains mois, avec un taux de croissance économique aux alentours de 1,3% en 2019 et de 1,1% en 2020.

L’évolution du chômage, qui est en en chute continue depuis plus de 4 ans, atteint un niveau historiquement bas. Néanmoins, le taux d’emploi reste encore très éloigné de l’objectif européen pour 2020 et la création nette d’emploi a fortement ralenti sur le premier semestre de cette année. Un résultat marquant de l’enquête UWE est que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée est devenue le frein principal pour la compétitivité des entreprises. Formation, enseignement et fluidité du marché du travail, dans chacun de ces domaines des mesures d’amélioration drastiques doivent être prises !

Pour Olivier de Wasseige, « Dans un contexte de perte de confiance généralisée, la question peut être légitimement posée : ne serait-il pas temps d’accélérer et de créer de l’activité au travers de politiques ambitieuses et structurantes centrées sur l’entreprise ? Les défis futurs sont nombreux à relever (climat, digitalisation, vieillissement de la population, etc). L’atteinte de ceux-ci viendra en grande partie de l’audace et la créativité des entrepreneurs. Il est donc essentiel de mener des réformes structurelles bénéficiant à la création d’emplois et de valeur ajoutée pour enfin donner l’impulsion nécessaire à un réel décollage wallon ».

L’Administrateur délégué de l’UWE conclut par un message fort : « Le nouveau Gouvernement wallon a donc une occasion unique de transformer l’essai. Il peut compter sur l’appui des entreprises ! Elles seront le moteur de la dynamique vertueuse pour la Wallonie et ses habitants ».

Le « Point conjoncturel » paraît deux fois par an. Il synthétise les dernières évolutions conjoncturelles de l’économie wallonne, replacées dans le contexte international. Des données statistiques confrontées au terrain, puisqu’elles sont étayées par une enquête menée auprès des entreprises wallonnes.

Le « Point conjoncturel » (12 pages) est disponible en PDF, ou au format papier
via le formulaire de commande en ligne, sur www.uwe.be/point-conjoncturel/