L’UWE passe une première commande de plusieurs millions de masques pour les entreprises wallonnes

L’UWE passe une première commande de plusieurs millions de masques pour les entreprises wallonnes

Face à une situation économique de plus en plus critique, les dirigeants d’entreprise wallons s’organisent !

L’écrasante majorité des entreprises wallonnes sont affectées par la crise sanitaire et les risques de faillite augmentent de semaine en semaine. Ce sont les principaux constats de notre quatrième enquête hebdomadaire dans le cadre de l’ERMG. Les dirigeants d’entreprise wallons ne restent cependant pas les bras croisés.

Le chiffre d’affaires des entreprises wallonnes a continué sa chute cette semaine et les raisons restent inchangées : l’absence ou de la diminution de la demande (43% des entreprises) et les problèmes dans leurs chaînes d’approvisionnement (22% des entreprises). Dans ce contexte, plus d’une entreprise sur 2 annonce avoir décalé ses investissements à 2021, au plus tôt.

Cette baisse significative de l’activité et des perspectives impacte logiquement un grand nombre de salariés. Près d’un salarié sur trois du secteur privé se trouve ainsi en chômage temporaire. Néanmoins, des signaux positifs commencent à émerger sur le front sanitaire et laissent à présent envisager une reprise progressive des activités.

Dans ce contexte, la première priorité des chefs d’entreprises reste la santé et la sécurité de leurs collaborateurs. Ils prennent leurs responsabilités et s’organisent pour assurer une reprise sécurisée du travail. Celle-ci passe notamment par le port du masque au travail. L’UWE a lancé une initiative de commandes groupées des équipements de protection individuelle pour le personnel des entreprises wallonnes. Olivier de Wasseige, Administrateur délégué de l’UWE : « L’équipement des entreprises en masques est une des conditions favorisant la reprise. Pour commander ces masques, les entreprises (surtout les PME) se trouvent démunies, d’où l’idée de ces achats groupés. Nous avons passé ce mercredi 15 avril une commande de plusieurs millions de masques de type «3 plis», puisque pour les autres masques (FFP2 et FFP3), priorité doit être donnée au secteur des soins de santé. Les avantages sont multiples : sélection des fournisseurs, avec une équipe spécialisée, passage des commandes, livraison, et bien entendu le prix. Plus de 1.000 entreprises (grandes, moyennes et petites) ont marqué leur intérêt pour cette première commande. D’autres suivront, et les entreprises intéressées peuvent nous le faire savoir, via la page www.uwe.be/masques ».

D’autres commandes groupées suivront : les entreprises intéressées
sont invitées à se manifester via la page www.uwe.be/masques

A propos de l'auteur

Yves-Etienne MASSART

Marketing & Communication Manager