L’UWE dans la presse

L’UWE dans la presse

Nous épinglons ici les extraits de presse vous permettant de prendre la mesure des dossiers et des sujets sur lesquels l’UWE a été récemment amenée à prendre position…

13.07.19 - Les perspectives du chômage en Wallonie

Suite à la sortie du rapport de l’IWEPS (Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique), qui estime que le chômage pourrait descendre jusqu’à un taux historiquement bas en 2024, Olivier de Wasseige a été interviewé sur le sujet pour le JT de 19h30 sur La Une (RTBF).

Selon l’Administrateur Délégué de l’UWE, «il y a un premier phénomène : le taux d’emploi public dans l’emploi total wallon est encore beaucoup trop important. Et le deuxième phénomène, c’est que le taux d’emploi en lui-même est encore beaucoup trop bas (autour de 63% alors que la moyenne européenne est 10% au-dessus). C’est un réel problème parce que cela veut dire que l’on a un nombre d’allocataires qui est trop important, et qu’il n’y a pas suffisamment de personnes qui contribuent à la création de valeur dans la Région».

» Revoir l’interview sur RTBF-Auvio

29.06.19 - L’UWE à la table des formateurs wallons

L’Union Wallonne des Entreprises a rencontré, ce vendredi matin, les négociateurs du PS et d’Ecolo. Ses représentants ont pu donner leur avis sur le projet de lignes directrices soumis à l’avis de la société civile et qui pourrait servir de base à la formation des prochains gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

«Nous avons relevé la nécessité de compléter ce document vu la faible prise en considération des priorités et des préoccupations des entreprises wallonnes, notamment en termes de croissance, d’exportations et de politique industrielle, explique l’administrateur délégué de l’UWE, Olivier de Wasseige. Nous avons par ailleurs insisté sur l’importance du numérique et de la R&D ainsi que sur la nécessité d’un consensus social entre toutes les parties pour financer le développement socio-économique des prochaines législatures».

» A lire dans L’Echo et La Libre Belgique
» Consultez le communiqué de presse de l’UWE sur le sujet

26.06.19 - Wallonie : il est urgent d’avoir une majorité stable

Ce mercredi soir, Olivier de Wasseige était l’un des invités de Sacha Daout dans l’émission «A votre avis» diffusée en direct sur La Une (RTBF) et intitulée «Le coquelicot : la minorité au pouvoir ?». Le CEO de l’UWE y a débattu de la situation politique wallonne et de l’urgence d’avoir une majorité stable et un gouvernement en capacité de prendre les décisions qui s’imposent pour redresser la Wallonie.

» Revoir l’émission sur RTBF-Auvio

20.06.19 - L’entreprise au centre de la transition écologique

Environ 700 personnes ont assisté mercredi soir à une nouvelle édition des «grands soirs», conférence-débat mettant en présence Nicolas Hulot, l’ancien Ministre français de la Transition écologique et solidaire, Céline Tellier, Secrétaire Générale d’Inter-Environnement Wallonie, Jacques Crahay, Président de l’UWE, et l’économiste français Pierre Larrouturou. Au centre du débat : le climat, la biodiversité, les inégalités, la fragilité de l’économie mondiale…

Concernant le climat, Jacques Crahay voit l’entreprise au centre de la transition, bien que parfois considérée comme un bouc émissaire et «prise dans une nasse», mise sous pression par un système qu’elle ne maîtrise pas. Prisonnière de vieux schémas de pensées et de fonctionnement. «Mais les gens doivent être en mesure de comprendre, d’adhérer au sens de l’entreprise et ce pourquoi elle travaille. Et de participer à l’action».

» A lire dans Le Soir

19.06.19 - Objectif plein emploi en 2030

À l’UWE, on se veut «optimiste et encourageant, comme le dit son administrateur-délégué, Olivier de Wasseige. Oui, il y a une embellie sur l’emploi. On a créé 57.000 emplois nets en cinq ans. Dont 20.000 nets en 2018. (…) Ce sont des chiffres importants. Les enseignements, c’est que le privé crée de l’emploi. Que ça a un impact sur la baisse du nombre de demandeurs d’emploi. Et que les pertes sont plus que largement compensées par les nouveaux emplois».

On est tellement positif à l’UWE qu’on croit possible d’atteindre le plein emploi en Wallonie en 2030, mais à certaines conditions, que détaille Olivier de Wasseige : «Il faut travailler plus sur les métiers en pénurie. Il reste 28.800 emplois vacants et ce chiffre remonte en 2019. Il faut un plan de formation, notamment pour tout ce qui concerne la digitalisation. Les métiers évoluent très vite. Il faut orienter plus les jeunes vers les études scientifiques. Et puis, il faut aussi adapter le contenu de l’enseignement, en favorisant l’alternance».

» A lire dans les éditions de SudPresse

17.06.19 - Le plein-emploi en 2030, les patrons wallons y croient...

La situation du marché de l’emploi s’est sensiblement améliorée ces dernières années en Wallonie, mais de nombreux déséquilibres subsistent. C’est le constat de l’Union Wallonne des Entreprises dans son Rapport économique 2019, présenté à la presse ce vendredi 14 juin. L’organisation patronale avance une série de recommandations qui permettraient à la Wallonie d’atteindre dans 10 ans une situation de plein emploi comparable à celle que connaît la Flandre aujourd’hui.

L’UWE suggère notamment :

  • d’augmenter les formations pour les métiers en pénurie et fonctions critiques;
  • d’inciter les jeunes à se tourner vers les filières scientifiques, techniques, d’ingénieur et mathématiques;
  • d’améliorer la qualité de l’enseignement;
  • de soutenir le développement des entreprises;
  • de repenser l’accompagnement des demandeurs d’emplois;
  • d’éviter les pièges à l’emploi, toujours bien présents malgré le « tax shift », en augmentant le net des bas salaires sans alourdir les charges patronales.

«Notre message est optimiste et encourageant», résume l’administrateur délégué de l’UWE, Olivier de Wasseige, soulignant la nécessité d’un prochain gouvernement wallon stable, et s’appuyant dès lors sur une «majorité suffisante», ainsi que sur la nécessité d’un consensus social avec les syndicats.

» A lire dans L’Echo, La Libre Belgique, L’Avenir, la DH, et sur RTL-info et Regional-it.be
» Voir le reportage à ce sujet sur Canal Z
» Consultez le communiqué de presse de l’UWE sur le sujet

12.06.19 - L’entrée potentielle du PTB dans une coalition inquiète les entreprises wallonnes

L’entrée potentielle du PTB dans une coalition inquiète les entreprises wallonnes et en particulier son grand patron, Olivier de Wasseige. L’administrateur-délégué de l’Union Wallonne des Entreprises (UWE) dit craindre les mesures proposées par le Parti du travail de Belgique : «Trois points nous inquiètent particulièrement : la présence automatique des syndicats dans les conseils d’administration (CA) des entreprises, la gratuité des transports mais surtout l’idée d’une réduction du temps de travail sans baisse de salaire. Il est évident que les délégations syndicales doivent garder un rôle fort au sein d’une entreprise mais faire partie d’un CA, c’est être administrateur indépendant ou actionnaire, ce que n’est pas un syndicat. Imposer leur présence, c’est un non-sens d’un point de vue entrepreneurial. Concernant la réduction du temps de travail tout en maintenant les salaires, c’est également inacceptable. Cela risque d’impacter de 20% la productivité des entreprises et donc les plomber encore plus dans un contexte, rappelons-le, déjà compliqué».

» A lire dans La Libre Belgique et La DH

08.06.19 - Le 'Grand Oral' du Président de l'UWE

Ce samedi 8 juin, Jacques Crahay était l’invité de l’émission «Le Grand Oral» sur La Première (RTBF radio). Il y était interviewé par le trio de journalistes Jacques Cremers (rédacteur-en-chef de la Première RTBF), Jean-Pierre Jacqmin (Directeur de l’info RTBF) et Benoit July (rédacteur-en-chef économique du Soir). L’émission était également diffusée en télé le dimanche 9 juin sur La Trois.

Le Président de l’UWE a développé ses priorités en matière d’emploi et manifesté sa surprise concernant les chiffres du déficit budgétaire. Interrogé sur la façon dont il faut trouver les fonds pour lutter contre le déficit budgétaire, Jacques Crahay marche sur des œufs : «On n’est pas tout à fait prêts à de nouveau rentrer dans une lutte pour avoir des réductions de cotisations sociales. Sauf à les rééquilibrer…»

» Revoir l’émission sur RTBF-Auvio

07.06.19 - Le point de vue des entreprises sur la situation politique

Ce vendredi 7 juin, Olivier De Wasseige était l’invité RTL-Info de 7h50 (Bel RTL). Au micro de Fabrice Grosfilley, l’Administrateur Délégué de l’UWE est revenu sur la situation politique et sur les défis à relever par les prochaines majorités, ainsi que sur l’actualité du jour.

» Revoir son intervention sur RTL-Play

05.06.19 - Les attentes de l'UWE envers la nouvelle majorité en Wallonie

Ce mercredi 5 juin, Olivier de Wasseige , l’Administrateur Délégué de l’UWE, était invité à l’émission « A votre avis » de Sacha Daout (La Une, RTBF) pour débattre des perspectives de coalition au Gouvernement wallon. L’occasion pour l’UWE de rappeler  les mesures urgentes à prendre pour stimuler l’activité en Wallonie et les défis qui attendent la nouvelle majorité (situation budgétaire, marché de l’emploi, croissance des entreprises,…).

» Revoir le débat sur RTBF-Auvio

05.06.19 - Les patrons wallons rencontrent les formateurs

Dans les pourparlers qui précèdent la formation de la majorité en Wallonie, Paul Magnette et Elio Di Rupo ont reçu ce mercredi matin les patrons wallons. Autour de la table, les représentants du non-marchand, de la Fédération Wallonne de l’Agriculture, du Syndicat Neutre pour Indépendants, de l’Union des Classes Moyennes et de l’Union Wallonne des Entreprises. Ils ont été invités par les formateurs à cerner, de leur point de vue, les enjeux de la prochaine législature.

Pour Jacques Crahay, président de l’UWE, personne n’a réponse à tout et les solutions doivent se construire en concertation : «Les situations sont très complexes et le formateur a conscience des difficultés de cette législature. Or, il va falloir construire un plan qui tienne sur la longueur».

» Voir les reportages à ce sujet sur RTBF-Info et RTL-info
» Voir l’interview de Jacques Crahay suite à cette rencontre sur RTBF-auvio (à partir de 13’22)

03.06.19 - Une union sacrée pour la Wallonie

Interrogé par SudPresse, Olivier de Wasseige, Administrateur Délégué de l’UWE, relève de nombreuses urgences pour la Wallonie : «La Wallonie ne peut plus attendre. Il y a un besoin de redressement économique. Tout mois ou trimestre qui passe, c’est ça de perdu. En matière de créations d’emplois, de métiers en pénurie… Il y a un besoin de consensus social, d’innovation, n d’exportations, de croissance des entreprises». Et d’ajouter : «On doit tous ensemble se mettre autour de la table. On a besoin d’une union sacrée. Nous devons avancer, parce que les autres ne nous attendent pas».

» A lire dans les éditions de SudPresse

31.05.19 - Les priorités des entreprises pour la prochaine majorité

Ce vendredi 31 mai, Olivier de Wasseige , l’Administrateur Délégué de l’UWE, était invité à l’émission « Débat Première 100 % Wallonie » de Bertrand Henne (La Première, RTBF). Il y a rappelé les priorités des entreprises dans la perspective de la formation de la prochaine majorité gouvernementale wallonne.

» Réécouter l’émission sur RTBF-Auvio

16.05.19 - Économie wallonne : plus loin, plus vite, plus fort ! De l’ambition !

«Peut mieux faire» : c’est en substance la note décernée par l’UWE dans son étude annuelle sur les «écosystèmes entrepreneuriaux», à la politique wallonne de soutien aux entreprises. Sur ces 15 dernières années, estime-t-elle, le redressement de la Région n’a pas été marquant malgré les politiques incitatives mises en place, qui n’ont pas réussi à créer un cercle vertueux. «Au mieux, on a réussi à maintenir la Wallonie à flot, et encore. Mais pas à créer de croissance et de valeur ajoutée», constate Olivier de Wasseige, administrateur-délégué de l’UWE.

Pourtant, le dynamisme entrepreneurial est bien présent. Le taux de création d’entreprise au sud du pays est assez similaire au nord, mais le taux de survie y est beaucoup plus problématique. Résultat, le taux de création net est sensiblement plus faible dans les provinces wallonnes. «Et malgré quelques belles pépites, cela fait des années que l’on a plus vu émerger des start-ups qui sont devenues des entreprises structurantes pour la Région comme le furent des IBA, Iris, EVS ou Eurogentec…».

Et Olivier de Wasseige de conclure : «La Wallonie est à la traîne : nos futurs élus devront impérativement soutenir les entreprises innovantes. Il y va de l’avenir de l’emploi wallon ».

» A lire dans L’Echo, La Libre Belgique, L’Avenir, La DH, Metro
» Consultez le communiqué de presse de l’UWE sur le sujet

15.05.19 - Les priorités des entreprises pour la campagne électorale

Ce mercredi 15 mai, Olivier de Wasseige , l’Administrateur Délégué de l’UWE, était invité à l’émission « A votre avis » de Sacha Daout (La Une, RTBF), dans le cadre des débats de la campagne électorale. Il y est intervenu régulièrement en tant qu’expert du monde des entreprises, au même titre que Damien Ernst pour les matières énergétiques, au cours du débat qui réunissait Willy Borsus (MR), Jean-Claude Marcourt (PS), Stéphane Hazée (Ecolo), Alda Gréoli (cdH) et André-Pierre Puget (Liste Destexhe) sur les thématiques «Emploi/Pouvoir d’achat» et «Logement/Energie», du point de vue du citoyen et de l’entreprise.

» Revoir le débat sur RTBF-Auvio

15.05.19 - Olivier de Wasseige dresse le bilan de la dernière législature

Ce mardi 14 mai, l’Administrateur Délégué de l’UWE était invité, tout comme Pieter Timmermans (FEB) et Pierre-Frédéric Nyst (UCM), à l’émission « Au bout du Jour » d’Eddy Caekelberghs (La Première, RTBF). Il a présenté les priorités du mémorandum de l’UWE et a dressé un bilan de la législature sortante.

» Revoir son intervention sur RTBF-Info

10.05.19 - La Wallonie face aux défis économiques et écologiques

Ce vendredi, La Libre Belgique publie une interview croisée entre Olivier de Wasseige et l’économiste Bruno Colmant, intitulée «La Wallonie sera-t-elle capable de relever les défis économiques et écologiques ?». L’Administrateur Délégué de l’UWE y explique notamment que «l’enjeu climatique est une opportunité pour le développement économique de la Région. Mais elle devra pour cela revaloriser les fi­lières techniques et scienti­fiques dans l’enseignement, ainsi que prévoir un plan de financement global de la transition énergétique».

» A lire dans La Libre Belgique

08.05.19 - BECI, UWE et VOKA livrent un mémorandum commun

Les représentants des trois organisations patronales régionales ont été à la rencontre mardi de l’ensemble des chefs de file gouvernementaux en charge des principaux leviers économiques du royaume, leur remettant un mémorandum commun en vue des élections régionales et fédérales du 26 mai.

La bruxelloise BECI, l’Union Wallonne des Entreprises et le VOKA flamand n’entendent pas se satisfaire de la bonne situation économique de ces dernières années alors que «le climat conjoncturel s’inverse progressivement» et que «les défis structurels sont plus importants que jamais».

«Le temps des demi-solutions est révolu, des solutions fondamentales sont nécessaires», clament les patrons qui ont arrêté 12 priorités en commun dans six domaines socio-économiques, l’enseignement, la mobilité, le marché du travail, la gouvernance, l’énergie et l’innovation. Car s’il existe des différences économiques importantes entre les trois Régions du pays, qui appellent des réponses politiques distinctes, les grandes tendances qui influencent le potentiel économique des régions à plus long terme sont souvent les mêmes, relèvent les trois organisations.

» A lire dans L’Echo, La Libre Belgique, L’Avenir, De Tijd, Het Laatste Nieuws
» Voir les reportages sur Canal Z et RTL-TVI (JT 13h00 et JT 19h00)
» Consultez le communiqué de presse relatif au « Roadshow BECI-UWE-VOKA »

02.05.19 - Liège : faut-il dérouler le tapis rouge à Alibaba ?

Ce jeudi 2 mai, dans CQFD (Soir Première), Olivier de Wasseige était invité à débattre avec François Schreuer (élu VEGA liégeois) des opportunités et défis qui découleront de l’implantation d’AliBaba à Liège.

» Revoir le débat sur RTBF-Info

30.04.19 - Heptathlon 2024 : grand débat des Présidents de Parti

Hier soir, au Cercle de Wallonie se tenait le « Grand Débat des Présidents de Parti », une organisation conjointe de l’UWE, Trends Tendances et le Cercle de Wallonie. Dans leurs éditions en ligne, La Libre et la DH sont notamment revenues sur la tension palpable entre Charles Michel (MR) et Jean-Marc Nollet (Ecolo), au cours de ce débat.

» A lire sur www.lalibre.be et sur www.dhnet.be

25.04.19 - L’heptathlon socio-économique des patrons wallons

De l’intelligence artificielle au climat social, l’Union wallonne des entreprises (UWE) a pointé sept défis pour la prochaine législature. Sept, c’est aussi le nombre d’épreuves pour un heptathlon. Quand on veut montrer que la Wallonie peut rêver d’être championne du monde, il est logique, en 2019, d’évoquer l’heptathlon. L’Union wallonne des entreprises a repris cette image pour présenter son mémorandum aux partis politiques en vue du scrutin européen, fédéral et régional du 26 mai prochain. «Le politique ne peut pas tout, précise d’emblée Olivier de Wasseige, Administrateur Délégué de l’UWE. Sa responsabilité est de créer le contexte favorable. Mais toutes les composantes de la société ont leur part de responsabilité. La nôtre, c’est d’organiser un développement économique qui permette aux générations futures de continuer à prospérer dans un environnement préservé».

» A lire dans Trends Tendances
» Consultez le communiqué de presse relatif au Mémorandum UWE

20.04.19 - Le marché de l'emploi en Wallonie et en Flandre

Olivier de Wasseige  a accordé une interview au JT 19h00 de «RTL-Tvi» sur la situation du marché de l’emploi en Wallonie, comparée à la Flandre, qui enregistre cette année son taux de chômage le plus bas : 3,5% (contre 8,5% pour la Wallonie)…

» Visionnez le sujet complet sur RTLplay

08.04.19 - Comment les entreprises se préparent-elles au Brexit ?

Contrôles plus nombreux aux frontières, augmentation des frais de douane et de certification, circulation plus difficile des biens et des personnes entre le continent et le Royaume-Uni… En cas de Brexit «dur», sans accord, les relations commerciales outre-Manche vont devenir extra-européennes. Les entreprises de chez nous ne suivent pas passivement les débats relatifs à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. «Au contraire, elles se préparent du mieux qu’elles peuvent à ce Brexit, réagit Olivier De Wasseige, le patron de l’Union Wallonne des Entreprises. Je ne vous dirai pas qu’elles sont toutes prêtes à 100%, mais elles ont toutes bien anticipé les choses, en se réorientant éventuellement vers d’autres marchés ou en ne produisant plus des marchandises qui risquent de rester dans les stocks».
» A lire sur RTBF info

05.04.19 - Les patrons sont formels : Bruxelles n'a pas d'ambition ni de stratégie

Réunis par «Le Soir» au Cercle de Lorraine à Bruxelles, Olivier de Wasseige (UWE), Olivier Willocx (Beci) et Hans Maertens (Voka) tirent à boulet rouge sur la gouvernance bruxelloise. Qui est très éloignée à leurs yeux de ce qu’on peut attendre d’une capitale internationale. En chœur, les patrons dénoncent «l’absence de stratégie à Bruxelles» et la déplorent car cette ville, c’est en réalité leur meilleur levier : «Pour nous, en Wallonie, ce qui est important, c’est que Bruxelles est une capitale mondiale, reconnue internationalement, qui est à nos côtés et dont on peut bénéficier», souligne l’Administrateur Délégué de l’UWE. Et d’ajouter : «Bruxelles nous met dans le radar vis-à-vis des investisseurs étrangers».

Or, pour les patrons, Bruxelles manque d’une stratégie, d’une vision : «Que veut-on faire de cette ville ? Quels sont les objectifs qu’on veut atteindre ? Où Bruxelles veut-elle être en 2030 ? En 2040 ? C’est comme dans une entreprise, on a besoin d’un plan. Ici, il doit être soutenu par la société civile, par un grand nombre de partis politiques, par les entreprises, par les syndicats. Avec des mesures concrètes. Cela manque aujourd’hui».

» A lire dans Le Soir

04.04.19 - L'industrie, l'avenir de la Wallonie

Dans un éditorial publié dans le magazine «Fokus Industrie», Olivier de Wasseige estime que l’industrie participera de manière déterminante à la solution des grand problèmes sociétaux actuels : «C’est l’industrie qui fabrique et fabriquera les infrastructures des énergies renouvelables, les moyens de transport carbonless, les robots qui délivreront les personnes des tâches pénibles, ou encore les vaccins et médicaments». Pour l’Administrateur Délégué de l’UWE, «il faut amplifier les politiques si la Wallonie veut renouer avec son destin : être une terre industrielle de renommée internationale».

» A lire dans Fokus Industrie

04.04.19 - Les entreprises ne sont pas responsables de TOUTES les émissions de GES

Le 3 avril dernier, à l’initiative de SudPresse, Olivier de Wasseige a débattu du climat avec des jeunes. L’occasion de préciser que les entreprises wallonnes ne sont responsables que de 30% des émissions de gaz à effet de serre.  L’Administrateur Délégué de l’UWE a également répété, chiffres à l’appui, que les entreprises n’ont pas attendu les jeunes pour faire des efforts et que ce sont même elles qui en ont fait le plus, depuis 1990, pour réduire leurs émissions, alors qu’elles ont augmenté dans d’autres secteurs, comme les transports. Et de conclure en disant «avoir fait ce que l’on a pu et ce n’est déjà pas mal, même si on doit faire plus».

» A lire dans les éditions de SudPresse

03.04.19 - Pacte d’Excellence ou Pacte d’Insuffisance ?

Ce mercredi soir, Olivier de Wasseige était l’un des invités de Sacha Daout dans l’émission «A Votre Avis» diffusée en direct sur La Une (RTBF Télé) et titrée «Pacte d’Excellence ou Pacte d’Insuffisance ?». Il y a débattu de l’enseignement francophone et du Pacte d’Excellence, ainsi que des attentes des entreprises en la matière. Avec lui autour de la table, la Ministre Marie-Martine Schyns, la députée MR Françoise Bertieaux et le président de l’association inter-réseaux des directions d’écoles Ghislain Maron.

» Revoir l’émission sur RTBF-Auvio

02.04.19 - Enseignement, formation et emploi : les attentes des entreprises wallonnes

Ce mardi matin, «La Première» (RTBF radio) a consacré son «Journal de l’Eco» aux attentes des entreprises wallonnes en matière d’enseignement, de formation et d’emploi. Olivier de Wasseige est notamment intervenu dans l’émission «Matin Première en Campagne».

» Revoir l’émission sur RTBF-Auvio

02.04.19 - Pour l'UWE, il faut plus de formations aux métiers en pénurie

Si le chômage a reculé de manière importante en Wallonie au cours des dernières années, la région compte encore plus de 200.000 demandeurs d’emploi inoccupés, alors que des milliers d’emplois ne trouvent pas preneurs. Un constat qui désole les chefs d’entreprise wallons. L’Union Wallonne des Entreprises en fait d’ailleurs sa première priorité… Elle réclame encore et toujours une amélioration des filières techniques et professionnelles afin d’en faire des filières d’excellence et pas de relégation. Parmi les demandes, plus de stages en entreprise, plus de formations en alternance, et plus de budget pour investir dans la formation continue des enseignants…

» A lire sur RTBF info

28.03.19 - Wallonie : un redressement bien trop lent

Le magazine «Trends Tendances» est revenu sur le dernier «Point Conjoncturel» de l’UWE, aussi bien dans son édito que dans un article dédié, avec pour toile de fond ce constat, pointé par l’Union Wallonne des Entreprises : «L’économie wallonne a recollé au peloton européen. Mais elle ne parvient pas à générer le différentiel de croissance, nécessaire pour financer demain ses besoins sociaux et d’infrastructures».

» A lire dans Trends Tendances
» Consultez le communiqué de presse relatif au Point Conjoncturel

26.03.19 - L'UWE à la tribune du «World Class 300 Academy of Business» à Séoul

Olivier de Wasseige a présenté la Wallonie aux CEO de l’association « World Class 300 Academy » à Séoul, lors d’un petit déjeuner organisé par l’AWEX à l’occasion de la visite d’Etat du Roi Philippe en Corée du Sud. Son exposé avait pour thème : « Policy for Small and Medium-sized companies in the Walloon Region of Belgium »

» Article paru sur le site coréen news.naver.com

23.03.19 - A propos des métiers en pénurie

Les 18 et 19 mars, quelque 210 jeunes se sont retrouvés à Ciney Expo pour confronter leurs compétences dans 27 métiers dans le cadre des Startech’s Days 2019, la finale du championnat de Belgique de métiers. L’occasion de montrer aux 5.000 visiteurs ce que sont les métiers techniques et manuels, repris régulièrement sur les listes des métiers en pénurie.

L’occasion aussi pour Olivier de Wasseige de rappeler que le monde de l’entreprise a également son rôle à jouer pour lutter contre les pénuries : «La formation est notre défi numéro 1, souligne l’Administrateur Délégué de l’UWE. Nous demandons à l’école de renforcer les savoirs de base (maths, français, langues), d’insister sur les softskills (arriver à l’heure, travailler en équipe,…), et d’inclure dans le parcours un éveil aux technologies et une formation à l’entreprise», insiste Olivier de Wasseige. Et d’ajouter : «Les entreprises souhaitent jouer un rôle dans l’orientation des élèves. Elles sont prêtes à participer à des actions de sensibilisation et reconnaissent qu’elles ont leur part de responsabilité dans la formation et la formation continue. Il faut créer plus de synergies entre les écoles et le monde de l’entreprise. Nous devons tous faire des efforts».

» A lire dans La Libre Belgique

21.03.19 - L’action des entreprises en matière de mobilité

Ce jeudi 21 mars, à l’occasion de la la publication des chiffres du 5e «Diagnostic Fédéral de la Mobilité», Benoît Minet, Responsable de la Cellule Mobilité de l’UWE, était l’invité de «Bel RTL Soir» pour débattre de l’action des entreprises en la matière…

» Ecoutez son interview sur BelRTL.be (à partir de 16’20 »)

20.03.19 - L'UWE présente son Point Conjoncturel de Printemps

Le manque de confiance des consommateurs et des entrepreneurs plombe l’activité économique wallonne même si la Région a globalement mieux résisté ces derniers mois que la Belgique et que l’ensemble de l’Europe, analyse l’Union wallonne des Entreprises (UWE) dans son point conjoncturel publié mercredi.

En dépit d’une croissance de l’emploi et du revenu disponible, les ménages belges vont rester prudents dans leur consommation et les entrepreneurs n’augmenteront pas significativement leurs investissements, prévoit l’UWE selon laquelle le taux de croissance wallon reste « insuffisant » au vu des défis qui attendent la Région. «Le prochain gouvernement ainsi que les entreprises et les citoyens devront faire preuve de davantage d’audace et de persévérance pour donner à l’économie wallonne l’impulsion nécessaire à un réel décollage», conclut la fédération patronale

» A lire dans L’Avenir, L’Echo, Le Vif et Trends Tendances
» A visionner/écouter sur Canal Z et La Première
» Consultez le communiqué de presse

12.03.19 - La Wallonie veut doper la croissance de ses entreprises

La Wallonie ne veut plus être un nain économique. Le gouvernement wallon et l’Union Wallonne des Entreprises tentent un partenariat pour coacher les entreprises à potentiel de développement. Dénommée « Wall Up », cette initiative s’inspire du projet « Défi Croissance » mis en place il y a quelques années par l’UWE. « Certaines entreprises ont peur de la croissance qu’elles ne sauraient plus contrôler. L’idée c’est de les prendre par la main. On attend aussi des outils financiers wallons ou des intercommunales qu’elles incitent des entreprises à soumettre leur candidature, explique Olivier de Wasseige. On espère avoir plus de 15 dossiers de candidatures, ce serait dommage d’aller gratter les fonds de tiroir ». Concrètement, une enveloppe d’environ 300.000 euros sera mise sur la table par la Wallonie. 225.000 pour des chèques aux entreprises et 70.000 pour la mission confiée à l’UWE, qui coordonnera le projet.

» A lire dans Le Soir
» Consultez le communiqué de presse

08.03.19 - Faut-il bannir les voitures de société ?

Ce vendredi 8 mars, Olivier de Wasseige était  l’invité en direct de Pascal Vrebos sur Bel-RTL, il y a débattu des voitures de société avec Elodie Mertz, Clean Air & Mobility Campaigner chez Greenpeace. «Les entreprises sont ouvertes à une évolution», avance l’Administrateur Délégué de l’UWE, en rappelant que «le Budget Mobilité est d’ailleurs une initiative des fédérations d’employeurs, et non des environnementalistes». Quant à la suppression pure et simple du système, il explique que «85% des personnes ayant une voiture de société (ce qui représente à peine 8% des voitures en Belgique) en rachèteraient une, ce qui ne résoudrait donc pas le problème de mobilité !» Et d’ajouter : «En moyenne, une voiture de société est moins polluante (99,7% en classes euro 5 et 6) qu’une voiture particulière».

» Revivez le débat sur RTLplay

05.03.19 - Le Mémorandum UWE sur TV-COM

Olivier de Wasseige était l’invité de l’émission «#BW2019 – Votre Commune et Vous» sur TV-COM pour présenter les priorités du mémorandum de l’UWE en vue des élections de mai prochain.

» Visualisez l’interview sur www.tvcom.be

15.02.19 - Climat : les entreprises prêtes à prendre leurs responsabilités !

Ce vendredi 15 février, Cécile Neven, conseillère au Département Environnement de l’UWE était l’invitée de Bertrand Henne pour son «Débat Première 100% Wallonie» sur «La Première» (RTBF radio) sur le thème «Climat : la Wallonie est-elle prête à la rupture ?». Face à Noé Lecocq, chargé de mission chez Inter-Environnement Wallonie, Cecile Neven a notamment mis en avant les réalisations des entreprises en la matière depuis de nombreuses années. Elle a aussi précisé : «Les entreprises sont prêtes à prendre leurs responsabilités dans la transition énergétique, mais il ne faut pas négliger les aspects de compétitivité. Sans pilier économique fort, on ne pourra faire ni environnemental ni social en Wallonie».

» Revivez le débat sur RTBF-Auvio (le débat démarre à 27’00’’)

14.02.19 - Olivier de Wasseige invité de «Jeudi en Prime» (RTBF)

Ce jeudi 14 février, l’Administrateur Délégué de l’UWE était l’invité de «Jeudi en Prime», dans la foulée du JT (19h30) de la «Une» RTBF. Il était interviewé par François de Brigode et Nathalie Maleux sur la situation économique et sociale de la Wallonie, ainsi que sur les défis que les entreprises auront à relever pour les prochaines années. L’occasion pour lui d’aborder les priorités du mémorandum de l’UWE.

» Visualisez l’interview sur RTBF-Auvio

06.02.19 - Congé de conciliation : l'avis de l'UWE

Dans son mémorandum en vue des prochaines élections, la Ligue des Familles propose un «congé de conciliation» pour offrir quelques heures de souplesse aux parents confrontés aux imprévus. Interrogé sur le sujet, Jean de Lame, Secrétaire Général de l’UWE, reconnaît qu’une société a «tout intérêt à avoir des travailleurs épanouis et en bonne santé». Il estime néanmoins qu’il existe déjà suffisamment d’outils de modulation, prenant l’exemple du congé « pour raisons impérieuses » qui permet aux travailleurs de prendre dix jours par an en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation d’un proche. La différence est qu’il est non rémunéré et doit se prendre en concertation avec l’employeur, contrairement à la mesure proposée par la Ligue des familles, dont Jean de Lame déplore l’absence de contrôle : «Quand on parle de conciliation entre vie privée et vie professionnelle, il faut aussi tenir compte de la vie professionnelle !», conclut-il.

» A lire dans Le Soir
» Visualisez l’interview de Jean de Lame sur RTL-tvi

04.02.19 - Enseignement : les entreprises s’inquiètent

Le 31 janvier, les présidents de l’Union Wallonne des Entreprises (UWE) et de BECI, son pendant bruxellois, ont adressé un courrier à tous les parlementaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour qu’ils votent ce mercredi le «Décret spécial portant création de l’organisme public chargé de la fonction de pouvoir organisateur de l’enseignement organisé par la communauté française».

» A lire dans La Libre Belgique

23.01.19 - Heptathlon 2024 : l'UWE présente son Mémorandum

L’UWE a profité de sa Réception de Nouvel An le 22 janvier pour présenter son mémorandum pour la Wallonie, sur lequel l’ensemble de la presse est largement revenue, hier en fin de journée et ce mercredi matin. Olivier de Wasseige a notamment été interviewé en radio et en télé.

» A lire dans L’Echo, La Libre, L’Avenir, SudPresse
» Visionnez le reportage sur Canal Z
» Visionnez le reportage sur la RTBF

» Consultez le communiqué de presse relatif au Mémorandum UWE
» Revivez, en photos et vidéo, la soirée du 22 janvier sur www.uwe.be/rna2019.

19.01.19 - Tax-shift, énergie, Forem... Olivier de Wasseige était l'invité de La Libre

Ce samedi, La Libre publiait, dans son édition papier une large interview-portrait d’ Olivier de Wasseige et, sur son site web, d’autres extraits de l’interview, notamment sur la nécessité de réindustrialiser la Wallonie, sur la valeur travail et sur la concertation sociale.

» A lire dans La Libre

09.01.19 - Syndicats et Énergie : Jacques Crahay suscite le débat

Le Soir et L’Avenir sont revenus sur les messages de Jacques Crahay dans son interview d’hier à la RTBF, – prônant notamment un changement de mentalité vis-à-vis des syndicats, ainsi qu’un changement de modèle économique pour les entreprises énergivores – et le débat qu’ils suscitent…

» A lire dans Le Soir et L’Avenir

08.01.19 - A propos de la proposition du Voka d’abaisser les charges sur les bas salaires

Olivier de Wasseige était interviewé dans les journaux télévisés de 13 et 19h00 sur RTL-tvi sur la proposition du Voka d’abaisser les charges sur les bas salaires.

» Visionnez le reportage sur www.RTLplay.be

08.01.19 - Jacques Crahay invité de Matin Première

Ce mardi matin, Jacques Crahay était l’invité de Thomas Gadisseux dans Matin Première (La 1ère, RTBF). Le président de l’UWE y a notamment prôné un changement de mentalité vis-à-vis des syndicats, ainsi qu’un changement de modèle économique pour les entreprises énergivores.

» Écoutez l’interview dans son intégralité sur La 1ère (RTBF)

[ Voir les archives ]

Pour plus d’infos, contactez Yves-Etienne Massart : 010/47.19.42 ou yves-etienne.massart@uwe.be