L’Union Wallonne des Entreprises dépose 50 ans d’archives sur l’histoire économique et sociale de la Wallonie au Service des Archives de l’UCLouvain

L’Union Wallonne des Entreprises dépose 50 ans d’archives sur l’histoire économique et sociale de la Wallonie au Service des Archives de l’UCLouvain

Derrière le symbole de la signature officielle, ce jeudi 1er juillet, de la convention de dépôt des archives de l’Union Wallonne des Entreprises au service des archives de l’UCLouvain, se cache la mise à disposition d’une véritable mine d’or de documentation sur des pans entiers de l’histoire de notre Région : au total, ce sont plus de quarante-et-un mètres linéaires d’archives qui sont désormais mis à la disposition des chercheurs.

L’Union Wallonne des Entreprises dépose 50 ans d’archives sur l’histoire économique et sociale de la Wallonie au Service des Archives de l’UCLouvainAux yeux des spécialistes, les archives de l’Union Wallonne des Entreprises présentent un intérêt pour toute personne qui souhaite se pencher sur le tissu des entreprises wallonnes mais aussi et de manière plus large, sur l’histoire économique et sociale belge francophone. Les documents conservés datent en effet de 1968 à 2019 et couvrent plusieurs aspects des activités de l’UWE, tels que sa gestion administrative, son organisation interne, ses groupes de travail, ses liens avec les fédérations professionnelles sectorielles mais également ses mandats de représentation dans divers centres de décision. Le fonds d’archives permet, par ailleurs, de prendre connaissance des différents sujets traités par l’association depuis ses débuts, à savoir : la politique économique, l’environnement, la mobilité, la formation et l’emploi, la recherche, les infrastructures, la politique de l’énergie, la tutelle des pouvoirs subordonnés ou encore les relations des communautés et des régions avec les institutions européennes. Aussi, de nombreux discours de présidents, communiqués de presse, communications et études présentant les stratégies de l’UWE documentent les positions défendues par l’association au cours de son histoire. Enfin, l’ensemble des publications ponctuelles et périodiques de l’UWE, dont notamment le Dynam!sme (ex-Dynamisme Wallon) édité par la Maison des Entreprises Wallonnes, sont conservées et accessibles via ce fonds.

L’Union Wallonne des Entreprises, 50 ans d’histoire économique et sociale ouverte aux chercheurs

Comme dans de nombreuses entreprises, c’est un déménagement qui a poussé la fédération intersectorielle wallonne à faire appel à une archiviste. À l’automne 2019, une première étape de tri dans les différents bureaux a été réalisée. Les dossiers engageants ainsi que les archives plus anciennes ont fait l’objet d’un relevé sommaire afin d’identifier des séries importantes comme les dossiers des instances ou les publications. Au vu du volume que constituaient ces archives rassemblées (environ 41 m.l.), la décision de les déposer dans un centre d’archives a été prise.

L’UWE a choisi de léguer ses archives à l’UCLouvain, pour la richesse de son patrimoine d’archives, parfois séculaire, pour la renommée de l’institution et de ses recherches sur l’économie wallonne (notamment menées par Michel Quévit et Jacques-François Thisse).Pour Olivier de Wasseige : « Au-delà de ces aspects, l’UWE voyait là une opportunité de permettre aux chercheurs et autres personnes intéressées d’avoir accès directement aux 50 premières années de l’histoire de l’UWE. Et donc de pouvoir enrichir dès maintenant les travaux de recherche en économie, en histoire ou autres disciplines de l’évolution de la représentation du tissu des entreprises wallonnes notamment… Les sujets de recherche ne devraient pas manquer ! »

Au terme du déménagement et au regard de la mission déjà effectuée, l’UWE a mandaté Marie-Laurence Dubois pour finaliser le traitement de ces archives et réaliser un inventaire plus détaillé afin de faciliter les recherches auxquelles elles pourraient donner lieu, tant pour le personnel de l’UWE que pour tout chercheur qui s’intéresserait à son histoire depuis sa fondation. Cet inventoriage a été entamé au mois de mars 2020 avec l’aide d’une jeune archiviste indépendante, Marie Meyer. Malgré un retard dû à la situation particulière liée à la pandémie de covid-19, il a été finalisé en décembre 2020.

Téléchargez l’inventaire

L’inventaire de l’UWE a été réalisé par Marie-Laurence Dubois et Marie Meyer

  • Marie-Laurence Dubois est consultante en gestion documentaire et archivage managérial chez Valorescence. Elle exerce son métier depuis 25 ans. Après un passage dans différentes institutions dont une banque, le Conseil d’Etat ou des cabinets ministériels, elle crée et gère pendant dix ans un centre d’archives privées couplé à un centre de documentation chez Etopia à Namur. Depuis 2014, au travers de Valorescence, elle met son expertise au service des organisations désireuses d’améliorer leur gestion de l’information, leur partage des connaissances et l’archivage de leurs données.  Elle est aussi chargée de cours en gouvernance de l’information en Hautes écoles. Elle a également présidé l’association des archivistes francophones de Belgique (AAFB) de 2015 à 2021. [ info@valorescence.bewww.valorescence.be ]
  • Marie Meyer est diplômée d’un master en histoire à finalité archivistique de l’université catholique de Louvain. Comme stagiaire, elle a contribué à la réalisation de plusieurs inventaires d’archives communales dans le cadre du projet « Archives locales de Wallonie ». Diplômée en juin 2019, elle s’est vue confier, en tant qu’employée, la réalisation du relevé des archives de l’ARAU (Atelier de Recherche et d’Action Urbaines) avant de rejoindre l’équipe ORAM en tant qu’archiviste indépendante. Elle collabore aujourd’hui avec l’Association pour la Valorisation des Archives d’Entreprises et s’occupe également des archives de l’EPUB. [ info@oram.bewww.oram.be ]
 

A propos de l'auteur

Yves-Etienne MASSART

Marketing & Communication Manager