EY Belgique déménagera en 2023 vers un nouveau siège paré pour le futur…

EY Belgique déménagera en 2023 vers un nouveau siège paré pour le futur…

Le nouveau siège social d’EY Belgique à Diegem sera situé au carrefour du Ring de Bruxelles, de la gare ferroviaire et de Brussels Airport. Plus qu’une décision immobilière, ce nouveau siège symbolise la manière dont EY adopte la nouvelle façon de travailler dans un monde post COVID-19. L’inauguration du nouveau siège est prévue pour novembre 2023. Ce nouveau bâtiment sera à l’épreuve du temps et ne constituera pas seulement un lieu de travail, mais aussi et surtout un lieu de rencontre et d’interaction avec les clients et les collègues.

Le tout nouveau siège social d’EY Belgique fait partie d’un projet novateur à Diegem appelé «The Wings». Il disposera d’une surface de bureaux de 13.200 m², soit 5.000 m² de moins que les bureaux actuels d’EY. En plus de cela, le nouveau site accueillera un EY Business Center de 1.700 m², un restaurant et 600 places de parking.

Le bâtiment lui-même produit l’énergie nécessaire à toutes les activités et commodités internes, sans consommer le moindre combustible fossile. The Wings offre tout ce dont un bureau moderne a besoin. L’utilisation des dernières technologies de construction permettra une efficacité énergétique maximale. The Wings est le premier immeuble de bureaux en Belgique à utiliser l’énergie géothermique, permettant ainsi de réduire les émissions de CO2 de 70%. Un complexe inédit de terrasses-jardins conférera un agrément supplémentaire à un environnement de bureau attrayant et sain. Les employés d’EY bénéficieront d’autres commodités sur le site, comme un centre de fitness, des restaurants et un hôtel quatre étoiles sur place.

Paré pour le travail du futur

La mise en œuvre de la nouvelle politique «Future of Work» permettra de réduire de 20% au moins la présence au bureau. Tous les employés auront la possibilité de travailler davantage à domicile, ce qui aura un impact significatif sur l’emploi du temps des employés et entraînera une diminution du trafic en général.

Le nouveau bureau sera conçu de manière à être avant tout un lieu de rencontre, d’interaction, de collaboration et de partage des connaissances, s’éloignant ainsi de l’environnement traditionnel des bureaux avec des postes de travail (fixes).

Un lieu de rencontre et d’interaction

Le COVID-19 a fortement influencé le processus de décision concernant l’emplacement du nouveau siège. « Un très grand bâtiment ne convient plus aux besoins de nos collaborateurs, qui ont adopté une nouvelle façon de travailler, hybride, pendant la pandémie, et nous voulons bénéficier collectivement de cette «nouvelle façon de travailler», explique Patrick Rottiers, CEO d’EY Belgique. Après tout, chez EY, on peut travailler depuis tous les endroits possibles. Néanmoins, nos collègues ont également ressenti le besoin de se rencontrer à nouveau dans la vie réelle. Le nouveau siège ne sera donc pas tant un lieu de travail qu’un endroit pour se rencontrer et interagir dans un environnement stimulant, pour forger une relation plus solide et démultiplier les forces qui font en sorte que l’équipe EY est si bien équipée pour répondre aux demandes de nos client ».

Plus d’infos : Christophe BALLEGEER, Porte-parole EY
(0475/98.33.10, christophe.ballegeer@be.ey.com)

 

A propos de l'auteur

Thierry Decloux

Graphic Designer & Webmaster