EY aura un bilan carbone négatif en 2021 et un bilan net zéro en 2025

EY aura un bilan carbone négatif en 2021 et un bilan net zéro en 2025

Le changement climatique est l’une des questions déterminantes de notre époque. Les données scientifiques sont concluantes : nous sommes confrontés à des changements climatiques importants et irréversibles dus à l’homme. Nous savons qu’il est urgent d’agir si nous voulons limiter l’augmentation de la température mondiale à 1,5°C au-dessus des niveaux préindustriels, conformément à l’accord de Paris. C’est la seule façon d’éviter une catastrophe et de protéger la planète pour les générations futures.

Les entreprises étant à l’origine des émissions de carbone dans le monde, nous pensons qu’il est de notre responsabilité d’agir. Collectivement, les entreprises disposent des ressources financières, des capacités technologiques, de la portée mondiale et de la capacité d’innovation nécessaires pour trouver les solutions d’un avenir à faible émission de carbone et pour éviter des dommages irréversibles à notre planète. Nous avons les moyens et la responsabilité d’agir ensemble dès maintenant.

De nombreuses entreprises se fixent des objectifs de réduction des émissions de carbone, progressent vers le «net zéro» et éliminent les émissions de gaz à effet de serre de l’atmosphère. Cependant, il est de plus en plus évident que ces engagements actuels ne sont pas suffisants.

L’objectif d’EY de construire un monde de travail meilleur nous oblige à aller plus loin, plus vite. EY deviendra donc carbone négatif en 2021, et net zéro en 2025. Nous y parviendrons en réduisant considérablement nos émissions absolues de carbone, puis en supprimant ou en compensant chaque année plus que la quantité restante de nos émissions.

Pour savoir comment EY compte atteindre ces objectifs,
découvrez l’article complet (en anglais) sur www.ey.com.

Plus d’infos : Marie-Laure MOREAU (04/273.76.43, marie-laure.moreau@be.ey.com)

A propos de l'auteur

Thierry Decloux

Graphic Designer & Webmaster