Difficultés financières ? Contactez votre banque à temps pour discuter d’une solution sur mesure…

Difficultés financières ? Contactez votre banque à temps pour discuter d’une solution sur mesure…

L’an dernier, de nombreuses entreprises ont fait appel au moratoire sur les paiements pour les crédits pour traverser cette période difficile de pandémie. Et même actuellement, le report général de paiement est toujours utilisé via la Deuxième Charte. Mais comme le délai maximal de neuf mois est presque terminé dans de nombreux cas, Febelfin (le représentant des institutions financières belges) tient à appeler toutes les personnes rencontrant des problèmes de liquidité persistants à consulter leur institution financière à temps. Mieux vaut agir aujourd’hui que de reporter à demain, et en tout cas agir avant la fin du moratoire. Il est important de ne pas attendre trop longtemps afin que les risques ne s’accumulent pas.

Une faillite n’est bonne pour personne, ni pour l’entreprise, au premier chef, ni pour la banque. La banque adoptera donc une attitude constructive afin de guider les entreprises viables à travers la crise. Un entretien constructif avec elle, en vue de rechercher conjointement des solutions structurelles et individuelles sur mesure, est dès lors une étape cruciale.

Il existe différentes possibilités pour offrir aux entrepreneurs et aux indépendants une solution spécifique sur mesure :

  • Report de paiement supplémentaire sur une base bilatérale et dans des cas spécifiques
  • Rallongement de la durée d’un crédit pour réduire la charge de remboursement périodique
  • Prêt supplémentaire (avec ou sans garantie d’État ou assorti d’une garantie régionale)
  • Renforcement de la solvabilité (par un prêt subordonné ou des fonds propres supplémentaires)
  • Une formule mixte sur mesure

La liste ci-dessus n’est pas exhaustive et varie d’une banque à l’autre et d’une entreprise à l’autre. La meilleure façon de sortir une entreprise des difficultés financières sera déterminée dans le cadre de consultations bilatérales. Il n’y a pas de temps à perdre, il y va de l’intérêt des entreprises de contacter à temps leur banque afin de discuter d’éventuelles solutions individuelles sur mesure.

Pour plus d’information, visitez le site web de Febelfin
ou contactez directement vos institutions financières.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe DEHALU

Conseiller Économie | R&D | International