Comet Traitements #uweontour

Le Groupe COMET est actif dans l’ensemble de la filière des déchets métalliques, allant du véhicule hors d’usage, aux déchets d’équipements électriques ou électroniques. Le Groupe Comet est un véritable producteur de matières premières secondaires (acier broyé) pour l’industrie et l’ensemble de la filière sidérurgique européenne voire extracontinentale. Au gré d’une ambitieuse politique de R&D, Comet s’est par ailleurs positionné comme un interlocuteur de premier plan au niveau continental, que ce soit pour la dépollution des véhicules hybrides et électriques, les trottinettes électriques ou encore les panneaux photovoltaïques.

Compte-rendu de la visite

Le Groupe Comet est donc un groupe familial actif dans le secteur des métaux ferreux, non-ferreux (tels que l’aluminium, le cuivre, le zinc, le plomb, l’acier inoxydable) et de leurs dérivés . Il est présent en Belgique et en France depuis les années 80. En quelques décennies, l’entreprise a développé de nouvelles technologies et une capacité industrielle qui en font un leader du recyclage de ces matières en Europe.

Par ailleurs, l’entreprise peut aussi valoriser les matières plastiques. A titre d’exemple, elle fournit Eloy en matières recyclées pour produire des cuves via un processus de « roto-moulage ».

Enfin, elle est aussi capable de traiter tout ce qui est matière minérale, telle que le verre, et encore de gérer les déchets plus ultimes, que sont les bois, les mousses, les textiles qui eux, vont pouvoir être utilisés comme énergie !

Quelques chiffres :

  • Ses 3 principaux sites de transformation en Belgique traitent jusqu’à 1.200.000 tonnes de déchets par an ;
  • Ses chantiers de collecte s’étendent de la dorsale wallonne à Gand ;
  • Son périmètre d’action s’étend de 300 à 500 km autour du site d’Obourg (Mons) ;
  • Le Groupe COMET atteint un taux de recyclage et de valorisation supérieur à 98%.

Sa vision en dit long sur ses ambitions en termes de durabilité : « Prolonger le cycle de vie des matières ; tendre vers un recyclage à l’infini, économiquement viable et dans le plus profond respect de l’environnement, de la santé et de notre cadre de vie« .

Quelques projets :

  • « Comet Services » traite, en collaboration étroite avec Recupel et ses 35 membres du personnel (dont vingt ouvriers et dix autres sous contrat « Article 60 » en provenance des CPAS de Châtelet, Anderlues, Charleroi et La Louvière) du petit électroménager (machines à café, télévisions, ordinateurs, smartphones, lampes, etc.). Grâce à des postes de travail spécifiquement dédiés, cette division du Groupe est fière de pouvoir traiter à la fois des trottinettes électriques, des panneaux photovoltaïques (PV) et est capable d’absorber 1/3 du marché français du PV. L’entreprise se positionne également de plus en plus par rapport au recyclage de véhicules électriques, hybrides et même à hydrogène. Cet activité présente en effet un gros potentiel de développement pour les années à venir.
  • Le groupe Comet participe enfin à de nombreux programmes wallons et européens. Parmi ceux-ci, l’entreprise est particulièrement impliquée, depuis 2014, dans la dynamique d’économie circulaire « Reverse metallurgy » et sa poursuite, à présent, dans le cadre du Plan de Relance. Elle y joue une rôle moteur dans la majorité des projets structurants introduits pour un montant de 100 millions d’euros.

Défis et problématiques

Enjeux de l’acier :

  • 50% de la production de l’acier mondial vient de Chine. Pour Comet, l’Europe a certainement manqué une opportunité de produire de l’acier alors que nous avions les compétences. Malheureusement beaucoup d’outils performants ont été fermés.
  • Objectif de Comet : inscrire structurellement le recyclage des métaux dans le paysage wallon et positionner le territoire comme un pôle d’excellence à l’international.

Climat & Environnement :

  • Le Groupe Comet a toujours respecté les normes imposées par ses permis d’exploiter mais la Wallonie a souhaité établir de nouvelles conditions d’exploitation pour les broyeurs à métaux depuis 2017. L’entreprise rencontre dès lors des difficultés concernant les émissions générées par son broyeur alors que ses investissements en recherche et développement consentis portent leurs fruits.
  • Pour Comet, il est nécessaire de mettre en place un cadre réglementaire européen cohérent qui intègrent aussi bien les facteurs économiques qu’environnementaux.

Transport :

  • Grande utilisatrice de la voie d’eau pour le transport par barges des déchets métallique, Comet Traitements est très demandeuse de la réalisation du projet Seine-Escaut qui permettra de relier le bassin parisien à Anvers et Rotterdam, le tout au gabarit de 4500 tonnes.

Carte d’identité

Comet Traitements #uweontour

    • Nom : Groupe Comet
    • Représentant : Pierre-François BAREEL,
      Administrateur Délégué de la division Comet Traitements
    • Secteur d’activités : Traitement, Recyclage et Valorisation des déchets métalliques
    • Localisation : Obourg, Province de Hainaut
    • Date de création : 1988
    • Chiffre d’affaires : 350 millions euros
    • Personnel : 380 employés
    • Tél. : +32 71 24 38 38
    • E-mail : info@groupecomet.com
    • Site Web : www.cometgroup.be

A propos de l'auteur

Benoît MINET

Responsable Communication