Fitness.be : tous ensemble en mouvement pour une Belgique en bonne santé

Fitness.be : tous ensemble en mouvement pour une Belgique en bonne santé

Fitness.be, la fédération professionnelle du secteur du Fitness qui s’est récemment affiliée à l’Union Wallonne des Entreprises, lance la campagne «Quand on est en bonne santé, on a 1001 souhaits, quand on est malade, un seul»…

La Covid-19 touche plus durement les personnes en surpoids. Il était grand temps que la fédération professionnelle Fitness.be assume sa responsabilité sociétale et ouvre les yeux de la société, même si les centres de fitness restent fermés. Dans la vidéo de sa campagne «Quand on est en bonne santé, on a 1001 souhaits, quand on est malade, un seul», Fitness.be donne la parole à un groupe de personnes diverses, chacune avec son propre message unique. Il y par exemple le monsieur qui a été contaminé par le coronavirus et qui montre ce que la maladie lui a fait subir, sa physiothérapeute qui lance un appel émotionnel et quelques sportifs qui veulent avant tout être source d’inspiration.

Le professeur Guy T’Sjoen, endocrinologue au CHU de Gand, raconte ce que nous pouvons entreprendre nous-mêmes et nous montre qu’il suit ses propres conseils en faisant du sport. Il lance également un appel étonnant aux décideurs politiques.

Jusqu’à 60% des patients atteints de la Covid-19 qui sont admis dans les unités de soins intensifs, sont en surpoids ou obèses. En effet, l’obésité multiplie souvent les problèmes de santé, ce qui complique la lutte contre l’infection par le coronavirus.

Un Belge sur deux pèse trop ! «Si les gens en surpoids veulent améliorer leur immunité, explique le professeur Guy T’Sjoen, une perte de poids de 5 % dans les 10 semaines à venir est vraiment recommandée. La combinaison d’une alimentation saine, de plus d’exercice, d’une réduction du stress et d’un sommeil suffisant permet d’obtenir de bons résultats. Tout le monde le sait, mais le défi est souvent de mettre ces connaissances en pratique».

«Une politique à deux voies devrait être suivie, dit le Professeur T’Sjoen. Les personnes en surpoids ou obèses qui ont récemment été contaminées par la Covid-19 doivent bien sûr bénéficier d’un accompagnement professionnel. Mais il est encore plus important de miser sur la prévention».

Eric Vandenabeele, de Fitness.be, déclare : «Nos professionnels de l’exercice physique disposent en effet de toute l’expertise nécessaire pour aider les personnes en surpoids, comme Luc, après leur rééducation à l’hôpital. De nombreuses personnes en surpoids s’intéressent à la santé et souhaitent faire plus d’exercice, mais éprouvent souvent des difficultés à concrétiser leurs bonnes intentions. Elles peuvent elles aussi opter pour un accompagnement adapté et une motivation sur le long terme, souvent la meilleure garantie d’un résultat durable». 

Enfin, M. T’Sjoen espère que notre gouvernement présentera un plan très concret pour réduire le poids moyen des Belges, ce qui, selon lui, est le seul moyen de prévenir encore plus de problèmes de santé à long terme, comme le diabète de type 2 et certains cancers. Outre l’effet positif sur la santé, cela pourrait également se traduire par des économies considérables dans le domaine des soins de santé. «De plus, 50% de la population aux Pays-Bas est en surpoids. Des plans concrets sont sur la table pour porter ce pourcentage à 38% d’ici dix ans. Au Royaume-Uni, même chose, Boris Johnson s’est retrouvé en soins intensifs suite à une infection par la Covid-19, et peu de temps après, une campagne britannique détaillée a été lancée en matière de prévention. Malheureusement, j’en ai très peu entendu parler en Belgique, malgré le passage prometteur dans l’accord gouvernemental Decroo I. D’où mon appel au gouvernement pour réunir autour de la table tous les acteurs qui veulent conseiller le gouvernement en la matière afin d’évoluer rapidement vers des points d’action très concrets dans un contexte positif».

Avec les témoignages du Professeur T’Sjoen, de l’ancien patient Covid-19 Luc Martens et de la physiothérapeute en rééducation Lien Vandermeulen, Fitness.be espère littéralement faire bouger la Belgique.

Prenons ensemble nos responsabilités et faisons ces premiers pas.….

La vidéo de sensibilisation « Quand on est en bonne santé, on a 1.001 souhaits, quand on est malade, un seul » :

 

L’interview intégrale avec le Professeur Dr Guy T’Sjoen :

A propos de l'auteur

Thierry Decloux

Graphic Designer | Webmaster