« Apprenons à vivre avec le virus, menons des actions ciblées et intelligentes pour préserver le système de soins de santé et notre économie ! »

« Apprenons à vivre avec le virus, menons des actions ciblées et intelligentes pour préserver le système de soins de santé et notre économie ! »

Les autorités fédérale et fédérées, réunies au sein du Comité de Concertation, ont décidé de renforcer les mesures de lutte contre le coronavirus. L’UWE soutient, bien évidemment,  la volonté des différents gouvernements de faire face à la deuxième vague et d’éviter une saturation des capacités de notre système de soins de santé.

L’enjeu est désormais clair et chacun a un rôle, déterminant, à jouer : il s’agit d’éviter un deuxième confinement général. Pour cela, il faut limiter la propagation du virus pour préserver nos hôpitaux, mais… aussi notre économie, les entreprises et l’emploi. L’UWE en appelle donc, à nouveau, à la responsabilité de tous pour respecter strictement les mesures imposées. Il s’agit de la seule manière d’éviter une crise aux ondes de choc multiples et  aux effets considérables et durables. Le risque de faillite est réel pour des milliers d’entreprises, avec son lot de drames personnels, humains, familiaux et sociaux. C’est notre responsabilité à tous d’éviter ce scénario du pire.

L’équilibre est délicat à trouver, mais il est essentiel pour le présent et l’avenir de chacun : la lutte contre la pandémie ne peut pas se faire au détriment de l’économie et donc, en cascade, de l’emploi. Il faut laisser les entreprises tourner ! Un lockdown général comme celui de mars-avril serait catastrophique, il nous plongerait durablement dans une crise structurelle. A la crise budgétaire et économique s’ajouterait le risque de crise financière.

Il n’y a donc pas d’autre option que d’apprendre à vivre avec ce virus (et pour longtemps encore, probablement), à mener des actions ciblées, intelligentes, pour en limiter la propagation afin de préserver le système de soins de santé et notre économie.

L’UWE a toujours encouragé le respect strict des mesures au sein des entreprises. La majorité de celles-ci ont mis en place les protocoles et moyens nécessaires au respect de ces règles, d’ailleurs largement respectées par leurs collaborateurs sur les lieux de travail. Les études actuelles montrent que le lieu de travail est une source mineure de foyers de contaminations. L’UWE leur demande de ne pas relâcher leurs efforts et de continuer à suivre scrupuleusement les règles de sécurité sur le lieu de travail et les directives du ‘Guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail’ élaboré par les employeurs et les syndicats, et de les adapter si nécessaire.

La solidarité et le respect de l’autre et de sa santé ont été des éléments décisifs pour passer la première vague. Aujourd’hui, le relâchement dans le respect des règles amène les autorités à prendre des mesures drastiques qui auraient pu ou même dû être évitées. Plus que jamais, il est important pour CHACUN de respecter les 5 règles connues.

L’UWE plaide pour que des contrôles et des sanctions plus sévères et plus ciblés soient décidés et effectués afin d’empêcher l’arrêt de toute la société et la saturation des services de soins de santé, auxquels nous tenons à nouveau à exprimer notre totale solidarité.

A propos de l'auteur

Yves-Etienne MASSART

Marketing & Communication Manager