A6K-E6K, nouveau pôle industriel et numérique de Charleroi

A6K-E6K, nouveau pôle industriel et numérique de Charleroi

Le 28 janvier dernier, l’UWE a eu le plaisir de visiter «A6K-E6K», le laboratoire du renouveau industriel et technologique de Charleroi. Développé par la Cellule CATCH[1] grâce à un financement du fonds d’investissement SAMBRINVEST, le lieu fait renaître l’ancien tri postal de Charleroi situé à proximité directe de la Gare de Charleroi-Sud.

Il se répartit entre les deux grandes composantes du projet :

  • A6K (Atelier 6000) est un centre multidisciplinaire partagé dédié aux sciences de l’ingénieur qui co-localise en un même lieu entreprises industrielles (dont Alstom, AGC, AKKA, Icare, Thales Alenia Space, …), startups, organismes d’enseignement supérieur (ULB, UMons, …), centres de recherche (CETIC, Sirris, Materia Nova , …) et de formation (Centre IFAPME, TechnoCampus, …) pour stimuler l’innovation et la création de valeur dans le domaine de l’ingénierie. 2.000 m² sont actuellement développés autour de thématiques telles que l’énergie, la communication et systèmes embarqués ou encore la transformation opérationnelle vers l’industrie 4.0 dans un environnement qui favorise les synergies et l’émergence de nouveaux projets. L’ambition de CATCH est d’atteindre les 5.000m² de surface à la fin de cette année 2020 dont plus de 700 m² d’espace consacré au prototypage (relocalisation du Fablab de Charleroi, Démonstrateur Industrie 4.0, …).
  • E6K (Ecole 6000) est un centre de formation multi-opérateurs dédié aux métiers du numérique qui permet aux étudiants, demandeurs d’emplois et professionnels de développer des compétences valorisées sur le marché de l’emploi grâce à une large gamme de formations numériques proposées par des partenaires éducatifs (IFAPME, Technofutur TIC, BeCode, …). L’objectif pour 2020 est de développer un nouvel espace de 2.000 m² pour accueillir 300 à 400 étudiants par an et ainsi répondre au besoin croissant de profils numériques dans les entreprises wallonnes.

A6K-E6K, nouveau pôle industriel et numérique de Charleroi

« Le projet dans sa globalité repose sur l’envie des forces vives de la région de renforcer l’innovation des acteurs locaux et les partenariats afin de supporter la croissance des écosystèmes, explique Abd-Samad Habbachi, un des responsables de la Cellule CATCH. Les thématiques d’orientation choisies répondent à une spécialisation intelligente et historique basée sur les sommes de compétences acquises dans la région au cours du temps. Nous avons également souhaité rassembler les offres de formation dispersées un peu partout autour de Charleroi sous un même toit afin qu’elles puissent être plus visibles et plus accessibles en terme de mobilité ».

A6K-E6K semble en tout cas largement engagé sur le chemin de la réussite d’un de ses objectifs stratégiques d’amélioration de l’adéquation entre les besoins en compétences et l’offre de talents, puisque 8 étudiants sur 10 par exemple trouvent directement un emploi après avoir suivi une formation chez Becode. C’est donc une véritable communauté digitale qui prend naissance au cœur de Charleroi, renforçant ainsi la visibilité et l’attractivité de toute la Wallonie !

Plus d’infos sur www.a6ke6k.be

[1] Plan d’accélération baptisé « Catalysts for Charleroi », CATCH en abrégé, est l’une des réponses du Gouvernement Wallon et des Forces Vives de Charleroi suite à l’annonce de l’intention de Caterpillar de fermer son site de production de Gosselies.

A propos de l'auteur

Lisa LOMBARDI

Conseillère Entrepreneuriat | PME | Numérique