Sections
Vous êtes ici : Accueil Economie Industrie Les pôles de compétitivité
Actions sur le document

Les pôles de compétitivité

Par Jean-Christophe DEHALU - — 17/01/2008 17:03

Toutes les informations en provenance des 6 pôles de compétitivité

PolesCompetitivite.jpgUne initiative majeure du Plan Marshall

Une des actions majeures du Plan Marshall 1.0 lancé en août 2005 est la création de pôles de compétitivité.

Le principe ? Réunir toute la chaîne de la recherche et de l’innovation, c’est-à-dire des entreprises, des unités de recherche et des centres de formation, autour de projets communs, destinés à créer de la valeur ajoutée, de l’emploi et à augmenter la visibilité internationale des acteurs du pôle.

Aujourd'hui, le Plan Marshall 1.0 s'est muté en Plan Marshall 2.vert., sans remettre en question le rôle fondamental des pôles pour renforcer la compétitivité de l'économie wallonne.

PolesCompetitivite.jpg La mobilisation des forces vives

Pour donner corps à ce qui n’était au départ qu’une idée, les entreprises, les universités, ainsi que les centres de recherche et de formation, ont fourni un très gros travail dès l’automne 2005, afin de faire émerger des propositions solides, incluant des projets de recherche, de formation et d’investissement ambitieux.

Au terme de ces efforts, un jury international a retenu les projets qui lui semblaient les plus pertinents. Un premier lot de 4 pôles a été labellisés par le Gouvernement wallon en juillet 2006, dans les domaines suivants : sciences du vivant (Biowin), agro-industrie (Wagralim), transport/logistique (Logistics in Wallonia) et aéronautique/spatial (Skywin). En octobre 2006, un cinquième pôle a vu le jour, le génie mécanique (Mecatech). Un sixième pôle, dédié aux technologies environnementales (Greenwin) a été lancé en 2010.

PolesCompetitivite.jpg Les premiers résultats engrangés

La mise en place des pôles, grâce au travail et à l'enthousiasme de tous les participants, s'est faite rapidement. En cinq appels à projets, dont un appel à projets "développement durable", dans le cadre du Plan Marshall 1.0, 145 projets ont été labellisés par le Gouvernement wallon avec un soutien financier public de l'ordre de 290,6 millions d'euros. Certains de ces projets ont déjà débouché sur la création de start-up pour loger de nouvelles activités. A ce jour, le nombre d'emplois directs créés est estimé à 9.287 unités.

Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, le Gouvernement wallon a décidé de poursuivre la politique des pôles. Un 9e appel à projets s'est cloturé en 2013. 

Au total, depuis le lancement du premier Plan Marshall, 254 projets ont été labellisé projets ont été labelisés (173 projets de recherche, 62 projets de formation et 19 projets d'investissement) pour une financements public total de 515 millions d'euros

En 2015, le Gouvernement wallon a adopté le « Plan Marshall 4.0 », clin d’œil à la 4ème révolution industrielle, celle du numérique. Le « Plan Marshall 4.0 » est présenté comme un plan resserré. Il se concentre sur des mesures prioritaires pour le redéploiement économique, susceptibles de structurer une véritable politique industrielle. Il se fonde sur l’innovation ainsi que la formation et intègre les principes de bonne gouvernance. Sur la législature, ce seront près de 2,9 milliards d’euros qui seront y consacrés (dont 468 millions d’euros de financement alternatif afin de soutenir des projets d’investissements. En outre, des projets du Plan Marshall 2.vert (en financement alternatif) se concrétiseront sous cette législature à concurrence de 841 millions.

PolesCompetitivite.jpgEn savoir plus

Pour en savoir plus sur les 6 pôles de compétitivité, consultez