Sections
Vous êtes ici : Accueil Economie Industrie La politique industrielle en Wallonie
Actions sur le document

La politique industrielle en Wallonie

Par Jean-Christophe DEHALU - — 23/01/2008 11:07

Les actions de la Région wallonne en faveur de l'activité industrielle

  • Une politique moderne pour promouvoir la base industrielle de nos "économies industrielles avancées"

Contrairement à certains courants en vogue dans les années 80 et 90, l’activité industrielle est restée et restera un moteur essentiel du dynamisme d’une économie. A la qualification « économies post-industrielles », nous préférons l’expression « économies industrielles avancées » qui traduit à la fois la base industrielle de nos économies mais aussi la nécessité d’innovation.

La politique industrielle revient donc, et à juste titre, à la mode. Mais elle doit évoluer par rapport à ce qu’elle était dans les années 60 et 70. Il n’est plus question de politique de prix, de subsides massifs à de grosses entités. Ou il ne devrait plus en être question, car certains pays continuent à croire dans ces politiques de « champions nationaux ».

La politique industrielle moderne doit surtout s’attacher à promouvoir les réseaux, l’innovation, l’internationalisation, la qualification et la mobilité de la main d’œuvre, l’adaptation aux nouvelles exigences sociétales et environnementales, ainsi qu’un aménagement du territoire qui permette le développement d’une activité industrielle.

  • Le soutien de l'activité industrielle en Wallonie

En Wallonie, une politique industrielle ambitieuse a vu le jour sous la forme des pôles de compétitivité (cfr. pôles de compétitivité). En effet, via le soutien à ces pôles, les pouvoirs publics favorisent la mise en réseau des acteurs, l’innovation technologique, la formation, ainsi que la visibilité internationale.

D’autres actions plus ponctuelles viennent soutenir l’activité industrielle :

    • Politique de clustering : incite à la mise en réseau avec la perspective, in fine, déboucher sur des projets industriels concrets.
    • Politique de formation : à travers ces différents centres de formation, la Région veut répondre aux demandes des entreprises.
    • Politique de soutien à l’exportation : via les services de l’AWEX.

Il y a deux politiques de la Région auxquelles l’activité industrielle est particulièrement sensible, à savoir la politique environnementale et la politique d’aménagement du territoire (cfr. environnement, aménagement du territoire).

 

Retrouvez les propositions concrètes de l'industrie wallonne dans son mémorandum 2014.