Sections
Vous êtes ici : Accueil Aménagement du Territoire Attentes des entreprises
Actions sur le document

Attentes des entreprises

Par André Lebrun - — 19/01/2009 08:05

Le développement territorial est un élément majeur au service des politiques économique, environnementale et sociale. Les mesures prises en ces matières doivent dès lors se traduire en toute cohérence dans la politique d’aménagement du territoire.

La création d’une entreprise et la décision d’investir constituent les points de départ d’un processus s’inscrivant dans le long terme.  L’UWE insiste sur la nécessité d’un engagement politique fort en matière de développement territorial et sur l’importance de la continuité de cet engagement au-delà de la durée d’une législature.

A l’Union wallonne des Entreprises, les matières liées à l’aménagement du territoire sont suivies par un groupe de travail qui se réunit chaque mois.

Les réunions du Groupe de Travail de l’UWE permettent un échange d’idées et d’expérience qui enrichissent la position que l’UWE défend auprès des Cabinets ministériels et de l’Administration.  Ce travail nourrit aussi la réflexion des représentants de l’UWE au sein des différents conseils et commissions consultatifs en matière d’environnement et d’aménagement du territoire (Conseil économique et social de la Région wallonne, Conseil wallon de l’environnement pour le Développement durable, Commission régionale d’aménagement du territoire).

Outre les travaux du Groupe de Travail, l’UWE a consacré en 2008 son rapport annuel au thème «Entreprises et Développement territorial».  Ce rapport dresse un état des lieux relativement complet de la matière et formule une série de recommandations.

Ce rapport a conforté l’UWE dans son point de vue qu’une politique spatiale dynamique nécessite l’adoption d’une vision stratégique régionale et sectorielle à long terme (20 ans) et la mise en œuvre d’une gestion opérationnelle performante, basée sur des outils et des modes de fonctionnement plus efficaces.

Cette vision stratégique (qui ne se limite pas à mobiliser un nombre d’ha) doit être argumentée sur base des objectifs de développement de la Région wallonne et traduite dans les plans qu’elle adopte.  Initialement, le SDER devait remplir cette fonction, mais il n’a pas été mis à jour depuis près de 10 ans et l’on constate que ses orientations stratégiques sont trop peu traduites sur le terrain.

En ce qui concerne la conception d’outils et de modes de fonctionnement plus efficaces, des améliorations récentes apportées à la gestion de l’espace dédié à l’activité économique ont été constatées.  Cependant, des progrès sont encore nécessaires.  A cet égard, l’UWE formule un ensemble de recommandations :

  1. mobiliser l’espace judicieusement ;
  2. mettre en œuvre une gestion du territoire à 3 niveaux (régional, sous-régional et local) ;
  3. renforcer la spécificité des parcs d’activités par une politique stricte d’attribution des terrains afin d’en préserver le caractère majoritairement industriel.
  4. réfléchir en termes de «services» et de «service après vente» et pas uniquement en termes d’hectares mis à disposition ;
  5. créer une base de données des terrains à vocation économique (existants et potentiels) afin d’en faciliter l’accès aux investisseurs potentiels ;
  6. assurer la cohérence des plans et des politiques menées ;
  7. adapter la réglementation.

La mise en œuvre de ces recommandations aboutira à une gestion quantitative et qualitative efficace des superficies dédiées à l’activité économique, dans le respect du principe de gestion parcimonieuse du territoire.  Cela permettra aux entreprises de s’installer et de se développer dans le cadre d’une politique spatiale en cohérence avec les objectifs de redéploiement économique de la région wallonne.