Les finances des pouvoirs locaux en Wallonie : étude Belfius

Les finances des pouvoirs locaux en Wallonie : étude Belfius

Comme chaque année, Belfius a publié une étude relative aux finances des pouvoirs locaux en Wallonie. La mandature 2013-2018 arrivant à son terme, l’étude en fait également le bilan.

L’ensemble des pouvoirs locaux en Wallonie (communes, provinces, CPAS…) présentent pour 2018 un budget agrégé de 12.1 milliards d’euros, dont 80% sont des dépenses d’exploitation et les 20% restants des dépenses d’investissement. Les dépenses d’exploitation des pouvoirs locaux ont enregistré une croissance de 4% tandis que les dépenses d’investissement ont crû de 9.3% en 2018. En moyenne au cours de la mandature, les dépenses d’exploitation ont progressé de 2.6% annuellement. Un chiffre modéré selon Belfius.

Dans le même temps, les recettes fiscales des pouvoirs communaux ont enregistré une progression moyenne de 4.1% par an, pour arriver en 2018 à 2.54 milliards d’euros, ce qui couvre 47% des recettes ordinaires totales, le solde étant couvert par le subside du fonds des communes,  les recettes de prestations et des produits financiers. Les progressions les plus significatives au cours de la mandature sont à mettre sur le compte des taxes sur les prestations administratives, des taxes sur l’occupation de l’espace public (parkings et stationnement) et des taxes sur l’hygiène publique (collecte des déchets).

En 2018, l’ensemble des pouvoirs locaux wallons dégagent pour le service ordinaire un excédent de 90 millions d’euros, soit moins d’un pourcent des recettes d’exploitation. Ce boni d’exploitation est principalement généré par les communes et les provinces, tandis que CPAS et zones de police sont légèrement déficitaires.

Les finances des pouvoirs locaux en Wallonie : étude Belfius

L’étude complète est disponible sur : https://research.belfius.be

Pour plus d’information sur les finances locales et la fiscalité locale : xavier.beauvois@uwe.be

Categories: Fiscalité